Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
modorange

avatar

Masculin Nombre de messages : 1491
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 1:37

Salut.
Une idée, un concept circule en ce moment sur la toile. Je le trouve plutôt séduisant à long terme (1 à 4 ans), puisqu'il semble efficace pour relancer l'économie du pays.

Contrairement à l'idée de la droite française, amie du grand patronat, elle consiste à relancer l'économie en dynamitant la paralysie des très petites, petites et moyennes entreprises, par une série de réformes successives. (j'ai un peu modifié le tout).

Action sur la productivité des entreprises (concernées TPE et PME) :

* Ultralibéralisation du marché du travail
CDI, pendant lequel l'employé peut être licencié à tout moment sans motif, avec un préavis de 14 jours.
Le salarié licencié continuera à toucher ses indemnités de chomage à la hauteur du SMIC + 25% de son salaire lorsqu'il était employé, le tout plafoné à une indemnité maximale de 1.500 € / mois. Possibilité de toucher une indemnité supplémentaire (plafonée à 250 € / mois) si l'employé justifie son licenciment pour des motifs de santé (grossesse incluse).
L'indemnité de chomage baisse chaque mois de 1%.

L'employeur utilisant ce nouveau CDI est soumis au contrôle d'une commission. En cas d'abus (enchaînement des licenciments/embauches), l'employeur s'expose à une saisie de son entreprise.

De plus, les charges sociales payées par l'employeur pour le salarié en "nouveau CDI" baissent de 1% par an.

* Stalibisation du SMIC

* Baisse du cout horaire du travail "travailler plus pour gagner moins"
Retour aux 37 heures pour tous les salariés du privé, sans augmentation de salaire.

Action sur la consommation

* Pouvoir d'achat
Allègement de la TVA sur les produits alimentaires et de première nécessité. Requisition des logements vacants dans les agglomérations et création de logements dans les villes où le cout de l'immobilier est élevé.

* Financé par
Une franchise médicale annuelle évoluant en fonction des revenus d'une famille. De 10€ à 500€.

Action sur les investissements étrangers

* Refonte totale de l'Education Nationale (enseignement secondaire et supérieur et professionel).
Plan de plusieurs centaines de milliards d'Euros (ouch) financé par des ventes d'actions de l'Etat sans privatisations.


Ce plan devrait permettre de booster la croissance et de baisser le chomage. La politique des bas salaires permet d'augmenter la consommation (en faisant baisser le chomage) tandis que la politique favorisant à fond l'emploi dans les TPE et PME devrait faire exploser les embauches et faire baisser le chomage de façon progressive.

Schéma bilan :
http://pix.nofrag.com/4/7/7/5b30fa3df04d415c61402e7ccded9.html

Je trouve cela plutôt séduisant même si c'est osé et risqué, qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 6:46

Je réserve mon avis sur l'ensemble de ce plan, mais il y a un point sur lequel je n'ai pas besoins de réfléchir : licenciement sans motif.
On peut admettre le principe de licenciement sans condition, mais le salarié doit connaître le motif, ne serait-ce que pour informer son futur employeur qu'il n'a pas été licencié pour raison disciplinaire ou légale.
Si on veut seulement donner de la souplesse à l'entreprise, on ne voit pas l'inconvénient de donner le vrai motif (recherche de productivité, diminution de la charge de travail, mécanisation du poste, réorganisation, perte d'un client, tout cela peut être dit et écrit sans nuire à personne).
Revenir en haut Aller en bas
modorange

avatar

Masculin Nombre de messages : 1491
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 15:41

Le "sans motif" est surtout destiné à s'opposer au système actuel. ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
Jacqueline25



Féminin Nombre de messages : 1139
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 17:35

C'est qui le taré qui a inventé ça !

Remboursement des frais médicaux en fonction du salaire , alors qu'on paye déjà les cotisations sécu en fonction de son salaire ..

La boite de médocs, certains l'ont déjà payé quatorze fois avec leurs cotisations, en plus on va leur demander de payer la moitié de leur poche .

Ne pas s'étonner que certains de plus en plus nombreux souhaitent la disparition de la sécu.. Et ce n'est pas l'nteret des plus démunis.


Et celà pour financer des choses sans rapport avec la santé , hormis celle des entreprises ! Pôurquoi pas encore surtaxer les médocs pour construire des éoliennes ..

Pûis pourquoi pas, afin de relancer l'économie carrefour ne facturerait pas les chariots en fonction des revenus de leurs clients..

Licenciement de CDI sans motif : encore une connerie énorme..

Mais je ne contraindrais pas les patrons à garder leurs employés par une loi, mais par leur investissement dans la formation continue de leurs salariés..
Au choix , c'est taxe ou investissement dans la formation continue..

Enfin la formation continue coute la peau des fesses, mais c'est fait pour parce qu'en trois jours de formation le quota de formation plus ou moins obligatoire selon les secteurs est atteint sans trop aggraver l'absentéisme..

Pour une PME je pense que la formation continue est hors de prix ..et l'absentéime est beaucoup plus pénalisant..

Mais il licenciera d'autant moins un salarié sur lequel il a investi en formation..pour le remplacer par un autre moins formé pour économiser 50 euros par mois.... Le service rendu ne sera pas le même...

La formation continue permettrait de sortir des emplois de manoeuvres sous qualifiés qui n'apportent rien au niveau de l'exportation et fortement concurrencés par les importations dans certains domaines..


Dernière édition par le Sam 2 Fév 2008 - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 17:44

On peut s'opposer au système actuel sans nuire au salarié licencié.
D'autre part, annoncer une baisse de la TVA sur les produits alimentaires et de première nécessité, sans dire de combien ne permet pas de donner un avis. Quels sont les taux proposés?
Revenir en haut Aller en bas
liberspirita

avatar

Masculin Nombre de messages : 952
Age : 49
Localisation : Jura
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 18:06

mais d'ou ça sort exactement ce panier de propositions ?

la libéralisation du marché du travail est une bonne chose si elle est accompagnée d'un accompagnement financier,
par contre, un licenciement devra toujours être motivé. C'est la moindre des choses.

Baisser les charges sociales de 1% par an de CDI, j'ai comme un doute ... Cela incitera de ne pas embaucher de nouveaux salariés, et de faire face aux surcharges de travail par heures supp. Pas si cool ?

La stabilisation du SMIC, voire sa suppression, est plus que souhaitable. Mais elle doit être accompagnée d'un système de revenu universel qui saura compenser les petits salaires.

Réquisition des logements vacants ? c'est la pire chose à faire au marché de l'immobillier ... ou le plus efficace pour raréfier encore plus l'offre de logements.

mais je repose surtout la question : d'ou viennent ces propositions de mesures ? Certaines sont libérales, d'autres pas du tout. Aucune ne saurait être qualifiée d'"ultralibérale" !
Revenir en haut Aller en bas
http://ojura.net
modorange

avatar

Masculin Nombre de messages : 1491
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 22:37

En fait c'est des idées que j'ai lu de parts et d'autres. L'ensemble me semble pourtant cohérent.

Cette politique est inspiré d'économistes qui ont avancé une théorie selon laquelle il valait mieux baisser le chomage au dépends des salaires que l'inverse. En effet, plus quelqu'un touche d'argent, plus il va épargner, argent qui ne servira pas à la consommation. A partir de là des personnes sur divers forums ont avancé des idées en ce sens.

Jacqueline > La franchise médécale permet selon l'idée de réduire la TVA pour les produits de première nécessité. Rien à voir avec la sécu.

Liberspirita >

"La stabilisation du SMIC, voire sa suppression,
est plus que souhaitable. Mais elle doit être accompagnée d'un système
de revenu universel qui saura compenser les petits salaires."
>> C'est à dire ?

"
Baisser les charges sociales de 1% par an de
CDI, j'ai comme un doute ... Cela incitera de ne pas embaucher de
nouveaux salariés, et de faire face aux surcharges de travail par
heures supp. Pas si cool ?"
>> A ce propos, les heures supplémentaires ne sont pas un très bon système pour les raisons que tu avances.

"Réquisition des logements vacants ? c'est la
pire chose à faire au marché de l'immobillier ... ou le plus efficace
pour raréfier encore plus l'offre de logements."
>> L'offre est déjà bien rare ^^

Alain > Je ne sais pas ça n'apparaissait pas. Par contre le taux de TVA pour les produits alimentaires est de 5,5 % Donc il y a de la marge...
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
Jacqueline25



Féminin Nombre de messages : 1139
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 22:50

modorange a écrit:

* Pouvoir d'achat
Allègement de la TVA sur les produits alimentaires et de première nécessité. Requisition des logements vacants dans les agglomérations et création de logements dans les villes où le cout de l'immobilier est élevé.

* Financé par
Une franchise médicale annuelle évoluant en fonction des revenus d'une famille. De 10€ à 500€.


Je sais tout de même lire study
Revenir en haut Aller en bas
modorange

avatar

Masculin Nombre de messages : 1491
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 22:56

Oui, eh bien ? Aucun rapport avec la sécu ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
liberspirita

avatar

Masculin Nombre de messages : 952
Age : 49
Localisation : Jura
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:11

modorange a écrit:


Liberspirita >

"La stabilisation du SMIC, voire sa suppression,
est plus que souhaitable. Mais elle doit être accompagnée d'un système
de revenu universel qui saura compenser les petits salaires."
>> C'est à dire ?
Une vieille revendication libérale, madelin le proposait déjà en 2001, reprise par AL
http://demlib.com/editorial/mad/discours/130101.htm
http://www.alternative-liberale.fr/pr120-Nouvelle_donne_sociale.html

"
Citation :
Baisser les charges sociales de 1% par an de
CDI, j'ai comme un doute ... Cela incitera de ne pas embaucher de
nouveaux salariés, et de faire face aux surcharges de travail par
heures supp. Pas si cool ?"
>> A ce propos, les heures supplémentaires ne sont pas un très bon système pour les raisons que tu avances.
faire des heures supp, c'est bien.
mais les institutionaliser comme paliatif à l'embauche n'est pas socialement vertueux

Citation :
"Réquisition des logements vacants ? c'est la
pire chose à faire au marché de l'immobillier ... ou le plus efficace
pour raréfier encore plus l'offre de logements."
>> L'offre est déjà bien rare ^^
Oui, et l'Etat a tricoté une législation qui n'arrange rien pour que les propriétaires et investisseurs se mouillent plus.Réquisitionnons ... et 10 ans plus tard nous aurons 300000 sdf à la rue !
Revenir en haut Aller en bas
http://ojura.net
Nadette

avatar

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 46
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:13

Je suis assez choquée de voir que les problèmes de santé incluent la grossesse... Razz. Il me semblait qu'on avait dépassé l'époque où les femmes enceintes se faisaient virer?

Sinon, comme Alain, je pense qu'on doit toujours connaître la raison d'un licenciement.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:14

Proposer d'augmenter le pouvoir d'achat en allégeant le taux de TVA de 5,5% sur les produits alimentaires et le taux de 2,1% sur les médicaments est une mauvaise plaisanterie.
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 63
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:16

J'avoue que je ne comprends pas très bienvotre raisonnement, Liberspirita.

En réquisitionnant on trouve des logements, donc on réduit le nombre de SDF, on ne l'augmente pas.

Bizarre, cette façon de penser.

A moins que ce ne soit un odieux chantage des propriétaires: "faites nous des ennuis, et on n'investira plus dans la pierre".

Un peu comme ces chefs d'Entreprise, qui fanfaronnaient "'taxez nous et on délocalise".
Revenir en haut Aller en bas
liberspirita

avatar

Masculin Nombre de messages : 952
Age : 49
Localisation : Jura
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:17

modorange a écrit:
Oui, eh bien ? Aucun rapport avec la sécu ^^

financer du pouvoir d'achat avec des franchises médicales ! c'est pas banal et terriblement idiot.
pas pire que de financer la TV publique avec une taxe sur mon mp3 et mon telephone. de la même veine, c'est sur.

Et cela aurait bien un rapport avec la sécu, si on soulage la sécu d'une dépense au profit de l'Etat. c'est idiot, c'est une nouvelle usine à gaz comme on sait bien les faire chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://ojura.net
modorange

avatar

Masculin Nombre de messages : 1491
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:19

Alain > Pourtant d'après une étude de France 2 un même panier alimentaire a augmenté de 4,49% au cours de Décembre 2007. Le prix des aliments flambe, il faut trouver une solution. Et à part un allègement de la TVA, j'ai pas vu grand chose de concret comme idée... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:19

Dakota a écrit:
J'avoue que je ne comprends pas très bienvotre raisonnement, Liberspirita.

En réquisitionnant on trouve des logements, donc on réduit le nombre de SDF, on ne l'augmente pas.

Bizarre, cette façon de penser.

A moins que ce ne soit un odieux chantage des propriétaires: "faites nous des ennuis, et on n'investira plus dans la pierre".

Un peu comme ces chefs d'Entreprise, qui fanfaronnaient "'taxez nous et on délocalise".
Tu as surement raison, mais il faut que tu m'expliques pour quelle raison quelqu'un qui a un appartement réquisitionné voudrait en acheter un autre.


Dernière édition par le Sam 2 Fév 2008 - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
liberspirita

avatar

Masculin Nombre de messages : 952
Age : 49
Localisation : Jura
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:20

Dakota a écrit:
J'avoue que je ne comprends pas très bienvotre raisonnement, Liberspirita.

En réquisitionnant on trouve des logements, donc on réduit le nombre de SDF, on ne l'augmente pas.

Bizarre, cette façon de penser.

A moins que ce ne soit un odieux chantage des propriétaires: "faites nous des ennuis, et on n'investira plus dans la pierre".

Un peu comme ces chefs d'Entreprise, qui fanfaronnaient "'taxez nous et on délocalise".

c'est pourtant du bon sens : en cas de réquisition, il n'y aura plus aucun investisseur dans l'immobilier. On fait baisser le nb de sdf à très court-terme avec la certitude le le faire exploser dans les années qui suivent.
Revenir en haut Aller en bas
http://ojura.net
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 63
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:21

Oui, c'est bien ce que je craignais: du chantage.
Revenir en haut Aller en bas
modorange

avatar

Masculin Nombre de messages : 1491
Age : 29
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:22

liberspirita > Le problème qui avait été évoqué à ce sujet là où j'ai vu l'idée c'est que l'Etat a une dette colossale et par conséquent les moyens de financement sont durs à trouver.
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:23

Dakota a écrit:
Oui, c'est bien ce que je craignais: du chantage.
Ce n'est pas du chantage, tout au plus une grève. Mais on ne dit jamais qu'une grève est un chantage, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 63
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:23

Réquisition de logements: je suppose que les propriétaires percevraient un loyer payé par l'Etat, ou la collectivité.

En quoi seraient ils lésés?
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 63
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:25

Non, en effet, Monsieur Berthier, il serait odieux de dire qu'une grêve serait un chantage.

D'ailleurs je n'ai jamais entendu cela.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:26

Dakota a écrit:
Réquisition de logements: je suppose que les propriétaires percevraient un loyer payé par l'Etat, ou la collectivité.

En quoi seraient ils lésés?
On n'a pas besoin d'être lésé pour faire grève, il faut juste être mécontent. De plus, il n'y a pas de loi qui oblige le propriétaire d'un appartement à en acheter un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Dakota



Masculin Nombre de messages : 1135
Age : 63
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:28

Il faut déjà avoir beaucoup d'argent pour envisager d'avoir deux apprtements à louer.

Cela ne concerne, je pense, qu'une infime partie de la population.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 79
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   Sam 2 Fév 2008 - 23:30

Dakota a écrit:
Il faut déjà avoir beaucoup d'argent pour envisager d'avoir deux apprtements à louer.

Cela ne concerne, je pense, qu'une infime partie de la population.
Bon, dans ce cas pas de problème on réquisitionne et tout va très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ultralibéralisation du travail & baisse des salaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Programme du Modem - Boite à idées-
Sauter vers: