Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Partagez | 
 

 [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
juju41



Nombre de messages: 42846
Date d'inscription: 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Mer 8 Juil 2009 - 14:25

Discrimination negative

il ya aussi un article la-dessus dans le Canard, où il est dit que certains élèves ayant au moins 14 de moyenne, sont actuellement sans lycée..ça parait complètement débile...
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages: 42846
Age: 60
Localisation: Blois
Date d'inscription: 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 29 Oct 2009 - 12:56

Copé et Peillon ont tout faux sur l'école!

Jean-Paul Brighelli ( prof, sympathisant Modem, susceptible d'être sur la liste Rhone -Alpes )
Revenir en haut Aller en bas
_Christophe_



Masculin Nombre de messages: 567
Age: 42
Localisation: Saint Denis de Pile (33)
Date d'inscription: 12/11/2008

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Sam 21 Nov 2009 - 12:23

kinette a écrit:
vincent15 a écrit:
(...)Mais je me demande pourquoi le ministère ne propose pas aux étudiants (surtout ceux en fac) d'aller en province, ca désengorgerait les trop grande villes étudiantes (Paris, Lyon, Toulouse)
(...)pour donner plus de "visibilité" aux universités, on les regroupe (et aucune garantie que les petites gardent les mêmes moyens: elles ont été sans arrêt accusées dernièrement d'être trop petites, pas assez visibles, pas assez attractives, etc...).
On voit d'ailleurs que ce sont souvent les responsables des plus grandes facs qui jouent le jeu du gouvernement et en tirent des avantages...

Cette tendance est certainement mauvaise pour l'égalité des chances (tout le monde ne peut pas aller étudier très loin), mauvaise aussi pour l'image des facs...
Les fameuses "libertés" données aux universités vont décourager les étudiants de commencer leurs études dans une fac proche pour ensuite aller dans une plus éloignée (avant on était assuré qu'avec un DEUG de n'importe quelle fac on avait une équivalence de diplôme et on pouvait bouger).
C'est d'autant plus dommage qu'à mon avis la qualité de vie est meilleure dans les petites facs, et souvent aussi celle de l'enseignement (organisation moins catastrophique, enseignants s'investissant plus, suivi meilleur sur l'orientation...).(...)
J'ai été étudiant entre 1990 et 1996, at en 1990 on ne parlait pas encore d'autonomie des universités et pourtant toutes les universités n'avaient pas la même réputation.
En effet ce qui fait la réputation d'une université ce sont ses laboratoires, dans lesuqles offient des chercheurs qui pour beaucoup sont des professeurs. La réputation du laboratoire rejaillit sur les professeurs et par ricochet sur l'enseignement.
La multiplication des sites universitaires peut diluer la rénommée des professeurs et ne donner donc aucune renommée à ces nouveaux sites.
Or sans renommée point de reconnaissance même si le diplôme est national.

Le problème à mon sens est que l'université manque de moyens. Manque de moyens pour :
- la recherche (c'est pourquoi je ne pense pas que l'intégration du CNRS dans les universités soit une mauvaise chose),
- l'enseignement alors que les grandes écoles elles n'en manque pas ; tout pays a son enseignement "d'élite", mais il doit être intégré dans la "masse", et autant ça ne me choque qu'il y ait quelques universtés qui aient un rayonnement international, autant ça me choque qu'on essaie en France de rayonner avec des Grandes Écoles très franco-française connues de nos seules élites en place ; toutes les grandes écoles devraient donc être sous la coupe des universités pour une meilleure allocation des moyens,
- les conditions de vie des étudiants car tout le monde n'a pas les moyens d'entretenir son enfant et le critère de choix d'une université et donc d'une carrière ne doit pas se faire sur le critère de l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages: 4314
Age: 56
Localisation: Yvelines
Date d'inscription: 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Jeu 10 Déc 2009 - 16:48

Excellent classement....



Quand on nous ressort le classement de Shanghai pour "justifier" un certain nombre d'opérations dans l'Enseignement Supérieur...
Et qu'on oublie de publier celui-là....

C'est très suspect. Mais c'est vrai, que le CNRS, il faut le démanteler, selon la doxa sarkolandaise.

Bravo à nos chercheurs !
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages: 4314
Age: 56
Localisation: Yvelines
Date d'inscription: 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Lun 24 Mai 2010 - 11:52

Pas trop fan d'ELB, mais l'info est intéressante
Le scandale de la génération X

Citation :
A l'heure de la rigueur, le système de sélection scolaire à la
française, absurde et inégalitaire, doit être rapidement rénové.
Mais c'est pas grave, ce ne sont plus les ingénieurs qui sont aux commandes dans les entreprises. Plus besoin d'être bon en maths, mais il s'agit de savoir faire fructifier son "réseau social". Les "CAC40istes" l'ont bien compris. Il n'essaient plus.
Revenir en haut Aller en bas
Bachelier



Masculin Nombre de messages: 49
Age: 23
Localisation: Paris
Date d'inscription: 09/07/2009

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Ven 30 Juil 2010 - 20:57

Les stats sur les polytechniciens c'est cool ok. Mais regarder les stats en prépa, fac, lycée, terminale s, seconde général ce serait pas mieux ?

Cela dit... il est vrai que beaucoup de parents feraient mieux d'écouter les profs de leurs très chères enfants. 'sont pas si nuls que ça nos profs !

Pour l'anecdote, si je me souviens bien, on devait être 3 fils et fille de profs dans ma classe en primaire. Dont les deux premiers !

PS : oui j'aime déterrer les topics !
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages: 4314
Age: 56
Localisation: Yvelines
Date d'inscription: 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Mer 4 Aoû 2010 - 0:34

Citation :
PS: oui j'aime déterrer les topics !
So, I do .
How Preschool Changes the Brain

En gros, une étude américaine démontre l'importance de la pré-scolarisation des enfants, avec un excellent retour sur investissement des dépenses.
Le bénéfice d'une scolarisation précoce est davantage lié aux développement de l'intelligence sociale et comportementale, qu'à celui du QI.

Bref, ils expliquent que nos ministres de l'éducation pas-nationale se plantent complètement, mais on n'a pas besoin d'une étude scientifique pour le savoir.

PS: j'aime bien faire travailler les gens, je suis sûre que certains apprécieraient une traduction que j'ai la flemme de faire...
Revenir en haut Aller en bas
johanono



Masculin Nombre de messages: 3612
Age: 32
Localisation: Mayenne
Date d'inscription: 24/08/2008

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Sam 6 Nov 2010 - 12:48

Voici les propositions du PS pour le collège :

http://blogs.lexpress.fr/mammouth-mon-amour/2010/10/08/les-propositions-du-ps-pour-le-college/

Des "savoirs créatifs et émancipateurs", "un parcours scolaire sécurisant de la 6ème à la 3ème", "un nouveau climat de confiance", "des conditions favorables au travail collaboratif des enseignants"... C'est joli, c'est bien dit, mais qu'est-ce que c'est ? Ca ressemble quand même à un catalogue de banalités et de niaiseries...

On peut lire aussi ceci : "valoriser les arts du faire", "donner plus de place aux parents", "évoquer avec les parents les questions proprement éducatives", "pas de devoirs ni de leçons à la maison"... Et là, c'est quand même plus inquiétant, car on filigrane, on décèle la logique des nouvelles pédagogies tendant à transformer l'école en un simple lieu de vie et d'épanouissement, et non plus en un lieu de transmission des savoirs. Le PS promeut clairement l'immixtion des parents dans la vie éducative, ce qui est probablement le meilleur moyen de saper un peu plus l'autorité des enseignants.



Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages: 4314
Age: 56
Localisation: Yvelines
Date d'inscription: 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Ven 19 Nov 2010 - 2:36

Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages: 4563
Age: 39
Localisation: Wattignies(59)
Date d'inscription: 23/03/2010

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Ven 19 Nov 2010 - 3:07

il faudrait une autre pétition pour avoir des budgets pour de l'innovation car sans çà, cet appel est limité.
Revenir en haut Aller en bas
Miaou



Féminin Nombre de messages: 4314
Age: 56
Localisation: Yvelines
Date d'inscription: 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Ven 19 Nov 2010 - 10:59

Ils nous font un grand cirque avec le plan campus, et notamment le campus du Plateau de Saclay.

(Milliards, Grand emprunt, béton, déplacements universités et grandes écoles, cf: Vues du Plateau de Saclay
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages: 17782
Age: 63
Localisation: Pays de Flandre
Date d'inscription: 15/06/2007

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Ven 19 Nov 2010 - 14:13

Mais si on veut entrer, faut pas oublier Saclay.

_________________
Sympathisant n° 763
Des livres ? http://www.eons.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Un Cévenol



Masculin Nombre de messages: 5
Age: 77
Localisation: Aigues Mortes
Date d'inscription: 12/02/2012

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Dim 12 Fév 2012 - 14:23

Rolling Eyes L'Education Naionale ! Qui aura le courage de faire bouger le fameux mammouth ? Personne ne veut rien faire pour ne pas déplaire aux syndicats devenus trop puissants et dont l'objectif bien connu est l'immobilisme et la revendication financière en matière de moyens humains et de salaires. Le reste n'est que le cadet de leurs soucis. La formation , les vocations, les programmes, etc...etc... ce n'est pas leur problème.
Le corollaire, c'est que pour ne pas déplaire aux Syndicats, personne ne prend d'initiatives.
Un seul exemple entre mille : Pourquoi les Rectorats sont-ils obligés de recruter des profs intérimaires en CDD de 6 à 9 mois pour remplacer les profs absents ou les postes non pourvus ?
Savez-vous qu'en plus, ces intérimaires ( qui sont aussi des Bac+ 6 ou 7) parfois plus compétents que certains jeunes profs titulaires non motivés , sont payés avec un lance pierres ? Ils ne reçoivent que de petits acomptes sur salaires , et le solde de leur paye n'arrive que 4 à 6 mois plus tard ? Comment voulez-vous vivre dans ces conditions,payer un loyer, payer des frais de transport ou d'essence , car les CES ou les Lycées ne sont pas toujours sur place en province , et il n'y a pas de moyens de transport en commun. Bref, c'est le BAZAR !
Et je suis certain qu'il en est de même dans tous les secteurs de ce Ministère. François BAYROU doit bien savoir tout ça puisqu'il a été lui-même Ministre de l'Education. Et moi, en tant qu'ancien Président Régional de la PEEP, j'aurais un vrai Livre Blanc à écrire. En France l'Education est "gangrénée"....et il est temps de réagir !
Bonne journée à tous....espérons que F.Bayrou sera notre Président, mais il lui faudrait se faire donner les "Pleins Pouvoirs " pendant 6 à 8 mois pour mettre des réformes en Oeuvre!
Revenir en haut Aller en bas
cabg



Féminin Nombre de messages: 283
Age: 58
Localisation: 30
Date d'inscription: 15/01/2012

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Dim 12 Fév 2012 - 14:43

Citation :
En France l'Education est "gangrénée"...
Pour avoir vu le "mammouth" de l'intérieur c'est même carrément un vrai scandale !
90% de bacheliers d'une classe d'âge, l'université usine à chômeurs, nombre de places dans les filières d'emploi rarissimes (IUT, BTS), incompétence des CIO,
Mais le pire c'est de voir tous les pouvoirs des profs et leur "solidarité" à l'intérieur d'un même établissement !
Par ex, en supérieur technique, ils se "prenaient toutes les heures de cours TD en heures Sup pour eux (en plus de leur très gros salaire) au prix fort (style 40-50€/h) au lieu de les apporter aux doctorants et étudiants comme c'était l'usage; ils s'offrent des salaires supplémentaires en tant que: "directeur technique, directeur de poursuite d'études, directeur du matériel, etc etc avec défraiements de leurs trajets..." quand le personnel administratif est payé au lance pierre sans défraiement....
réformer le niveau requis pour passer en secondaire et réformer totalement le secondaire en développant l'apprentissage et les filières techniques avec passerelles permettrait de dégraisser le mammouth.
Mais QUI aura ce courage ?
Les collectivités territoriales, et l'éducation nationale sont en effet totalement à restructurer.
Revenir en haut Aller en bas
Un Cévenol



Masculin Nombre de messages: 5
Age: 77
Localisation: Aigues Mortes
Date d'inscription: 12/02/2012

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Dim 12 Fév 2012 - 14:50

Miaou donne des coups de griffes ! Il faut quand même savoir que l'Université, c'était pour faire des Universitaires et des Chercheurs au niveau de la Recherche fondamentale , et que la formation des Ingénieurs , Financiers, et Commerciaux était faite dans les Ecoles d'Ingénieurs ou de Commerce. Il n'y a pas que l'X ,qui est un cas particulier, mais il y a des dizaines d'Ecoles D'Ingénieurs ou de Commerce fort valables, à Paris et en Province.
Le problème est venu dans les années 1975/1980 car l'Université s'est imaginée faire concurrence aux Ecoles ( Grandes ou Petites)
Il faut bien se rendre compte à l'évidence que les jeunes qui sortent des Universités avec un Bac+ 6 ou 7 sont totalement inemployables dans l'Industrie ou le Commerce. Ils n'ont pas reçu la formation ad-hoc !Même la Recherche au niveau des Entreprises, ce n'est que du Développement que l'on baptise pompeusement "Recherche".
J'en sais quelque chose, ayant eu à recruter des centaines de Cadres et Ingénieurs dans les Entreprises que j'ai été amené à diriger.
Il ne faut donc pas leurrer les jeunes qui entrent dans nos Universités. Ils auront beaucoup de mal pour accéder à des postes de management dans les PME et les Grandes Entreprises.
Revenir en haut Aller en bas
cabg



Féminin Nombre de messages: 283
Age: 58
Localisation: 30
Date d'inscription: 15/01/2012

MessageSujet: Re: [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université   Dim 12 Fév 2012 - 15:04

Citation :
mais il y a des dizaines d'Ecoles D'Ingénieurs ou de Commerce fort valables, à Paris et en Province.
Citation :
Il ne faut donc pas leurrer les jeunes qui entrent dans nos Universités. Ils auront beaucoup de mal pour accéder à des postes de management dans les PME et les Grandes Entreprises.
C'est exactement ce que je dis lol!
Sauf que les écoles de commerce sont chères, et pas à la portée de toutes les bourses et les écoles d'ingénieur très sélectives !
On peut intégrer des IUP mais après un BTS ou IUT devenus très sélectifs eux-mêmes!
La seule filière qu'on peut intégrer avec un bac sans problème et à moindre coup c'est la fac !
Cherchez l'erreur et le problème ! Et ils sont tellement déconnectés du monde de l'emploi productif qu'on en arrive à des situations ubuesques.
Je connais un recruteur de SSII qui voit arriver sur son bureau des dizaines de demandes d'emplois de centraliens ou X et qui ne parvient pas à trouver des candidats collant aux profils demandés !
L'inadéquation entre les besoins futurs et actuels des entreprises et les universitaires et hauts fonctionnaires est criante. Y'a comme un hiatus.
Revenir en haut Aller en bas
 

[Grand Thème] éducation, formation, recherche, université

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

 Sujets similaires

-
» [Grand Thème] éducation, formation, recherche, université
» Le Havre: Le Grand Paris en débat à l'Université.
» CHRYSLER VOYAGER 3,3 V6 4x4 LIMITED toutes options!
» Recherche le stalag dans lequel mon grand-père fut prisonnier pendant la seconde guerre mondiale
» problémes à l'université de formation continue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem ::  ::  :: -