Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Destructions d'emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
AuteurMessage
modorange



Nombre de messages : 1491
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 20 Nov 2008 - 23:59

quelle est la valeur de différence biologique qui permet de déterminer une race ?



(désolé c'était trop tentant ^^)


* pas taper *
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Modorange
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 21 Nov 2008 - 7:31

modorange a écrit:
quelle est la valeur de différence biologique qui permet de déterminer une race ?



(désolé c'était trop tentant ^^)


* pas taper *
Mais qu'est-ce que c'est que ce racolage pour un autre fil ? Non mais ! Toi, tu y retournes fissa et tu te débrouilles avec sandy ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 21 Nov 2008 - 8:34

modorange a écrit:
quelle est la valeur de différence biologique qui permet de déterminer une race ?



(désolé c'était trop tentant ^^)


* pas taper *

tu t'es trompé de topic !
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 21 Nov 2008 - 9:57

Fort recul de l'emploi intérimaire dans le BTP




jeudi 20 novembre 2008 | Publié 13:25 | Actualisé 13:27

Et aussiLes travaux publics touchés Adecco supprime 600 emplois

Moins de travaux, donc moins de travail. Le recours à l’intérim est en fort repli depuis le début de l’année dans le secteur du BTP, selon la note de conjoncture mensuelle de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) publiée jeudi. A fin septembre, le nombre d’heures effectuées par des intérimaires a diminué de 10% pendant les 12 derniers mois étudiés par rapport aux 12 mois précédents, indique cette note. Le rythme de croissance annuel culminait à plus de 20% au début de l’année 2007, rappelle la FNTP. En revanche, les heures travaillées par les ouvriers permanents progressent de 1,8% à fin septembre, reflétant en partie la transformation de contrats temporaires en contrats à durée indéterminée

suite ici

http://www.e24.fr/entreprises/industrie/article18979.ece
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 28 Nov 2008 - 9:10

Actualités / France

social
Chômage en France : la liste des fermetures provisoires ou définitives de sites s'allonge
La Tribune.fr - 27/11/2008 à 18:20 - 2425 mots
(...)

Renault
Le constructeur a détaillé le 9 septembre un plan social de 4.000 "départs volontaires" en France, dont 1.000 dans son usine de Sandouville (Seine-Maritime). L'entreprise a annoncé le 25 septembre la suppression de 2.000 emplois supplémentaires dans ses filiales européennes, dont 900 en France.


Bridgestone:
La production de la seule usine française du groupe japonais Bridgestone, qui fabrique des pneumatiques à Béthune (Pas-de-Calais), sera arrêtée 21 jours d'ici fin 2008, a annoncé la direction début octobre. L'usine emploie 1.200 personnes en CDI.

Ford:
L'usine Ford de Blanquefort (Gironde) emploie 1.600 salariés pour la fabrication de boîtes de vitesse automatiques à destination du marché américain. Elle reprendra sa production le 5 janvier après six semaines de chômage technique. Le constructeur américain, qui a prévu de se désengager de l'usine à la mi-2011, a annoncé le 25 novembre mener des discussions « avancées » avec un repreneur pour le site. « Si [ces discussions] se concluent avec succès, Ford espère qu'un nombre significatif sera préservé », indique le groupe.

Renault Trucks :
Le constructeur de poids lourds Renault Trucks (groupe Volvo) a annoncé la mise en place de 90 jours "maximum" de chômage partiel en 2009 car "les commandes, aujourd'hui, ne permettent pas de couvrir l'année 2009 en charge de travail". Ces mesures concerneraient les usines de Lyon, Bourg-en-Bresse (Ain) et Blainville-sur-Orne (près de Caen, Calvados).

Toyota :
En France, l'usine Toyota d'Onnaing (Nord, 4.000 salariés) va fermer ses portes pendant deux semaines en décembre et une semaine en mars. Le site va également réduire sa production de 20% à partir de février pour répondre à la baisse des commandes, a-t-on appris le 25 novembre. La CGT affirme que ce plan de réduction de la production entraînera le départ de plus de la moitié des intérimaires (450 sur 750). La direction n'a pas confirmé ce chiffre.

Valeo :
La direction de l'usine Valeo située à Mondeville près de Caen (515 salariés) a annoncé le 27 novembre aux syndicats "10 jours de chômage partiel en décembre et au minimum 5 jours en janvier". "Pour un opérateur de base, cela signifie une perte de salaire de 175 à 250 euros sur un salaire net de 1.300 euros, pour le mois de décembre", a indiqué le délégué CFDT.

Faurecia:
Le site de l'Orne de Faurecia, le plus important établissement de l'équipementier automobile en France (1.650 personnes réparties sur trois usines), a annoncé le 24 novembre des mesures de chômage partiel avec de une semaine à un mois de fermeture, selon les services, d'ici au 5 janvier, ont indiqué les syndicats. La CFDT a précisé que les conséquences sur les salariés étaient encore incertaines puisqu'il leur a été demandé de prendre leurs congés sur les dates de fermeture d'usine. Un comité central d'entreprise est prévu le 11 décembre avec à l'ordre du jour des suppressions d'emploi, selon les syndicats.

Par ailleurs, l'unité Faurecia implantée sur le site de Renault à Sandouville (Sein-Maritime), qui fabrique des sièges, devrait supprimer 133 emplois sur 254 en raison de la baisse des commandes de Renault.



Société bretonne fonderie et mécanique :
La direction de la Société bretonne fonderie et mécanique (SBFM, 560 salariés), sous-traitante de Renault, s'est déclarée mercredi en cessation de paiement, selon les syndicats. La société, basée à Caudan (Morbihan), fabrique des collecteurs d'échappement."Le redressement de la SBFM est dû à sa mauvaise situation financière récurrente depuis plusieurs années, conjuguée à la crise actuelle du secteur automobile entraînant des baisses d'activité", a déclaré la CGT. Fin octobre, la direction avait annoncé quatre semaines de chômage partiel et une semaine imposée de RTT au cours des trois prochains mois en raison de la crise du marché de l'automobile.

La Barre Thomas:
La Barre Thomas de Rennes (ex-CF Gomma, 1.300 salariés), fournisseur de PSA, a annoncé le 26 novembre un plan de départs volontaires d'une centaine de salariés, ont indiqué les syndicats. "Pour nous, il s'agit d'un prélude à un plan social de 200 à 300 personnes où il y aura des licenciements", a déclaré le délégué CGT. "Nous sommes dans une période de sous-activité forte, avec pour novembre une baisse de chiffre d'affaires de l'ordre de 20% par rapport au mois de novembre l'an dernier", a-t-il expliqué. "Six jours de chômage partiel sont prévus pour novembre, et sept en décembre. " L'équipementier, qui fournit à 85% le constructeur PSA, a déjà connu deux plans sociaux en 2006 et 2007 qui ont entraîné la suppression d'environ 560 emplois.

ArcelorMittal :
Le premier sidérurgiste mondial a annoncé le 27 novembre qu'il envisageait de supprimer jusqu'à 9.000 emplois dans le monde, dont 6.000 en Europe occidentale. Les départs se feront sur une base "volontaire", a précisé le groupe. Pour faire face à l'effondrement de la demande d'acier dans le monde sur fond de ralentissement économique, le sidérurgiste avait annoncé début novembre une diminution de 35% de l'ensemble de sa production au quatrième trimestre 2008.

En Europe, ces réductions "temporaires" atteindront 50% sur les sites français et belges de production d'inox. Ceux-ci viennent s'ajouter à la liste d'"une douzaine" de sites européens spécialisés dans les aciers plats, à destination de l'industrie automobile notamment, dont la production va être réduite de 30%. Selon des sources syndicales, le haut-fourneau numéro 3 du site de Dunkerque Nord (5.000 salariés au total) sera arrêté d'ici à la fin de l'année. A Florange (Moselle, 3.300 salariés), l'un des deux haut-fourneau le sera du 2 ou 3 décembre au 6 janvier. A Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône, 3.400 salariés environ), l'un des deux haut-fourneau sera stoppé du 16 novembre au 31 janvier.

Arkema :
Le groupe de chimie Arkema a indiqué le 20 novembre qu'il allait réduire courant décembre sa production sur douze sites dans le monde, dont neuf en France. Les sites concernés fabriquent des polyamides et du plexiglas à destination de l'industrie automobile, ainsi que du PVC pour le bâtiment.

En France, ces sites se situent à Balan (Ain), Saint-Fons (Rhône), Lavera, Fos-sur-Mer et Marseille (Bouches-du-Rhône), Jarrie (Isère), Carling-Saint-Avold (Moselle), Mont (Hautes-Pyrénées) et Serquigny (Eure). La production sera "mise au ralenti" ou complètement arrêtée en fonction des possibilités des unités. Ces mesures interviendront " pour une ou deux semaines, pendant lesquelles les salariés seront incités à prendre leurs jours de récupération ou de congés", a fait savoir le groupe.

Rhodia :
Le chimiste français (3.800 salariés dans l'Hexagone) a annoncé en novembre que sa production serait réduite de 40% à 60% sur trois sites en France produisant des polyamides, utilisés dans les textiles et moquettes des voitures : à Valence (Drôme, 200 salariés), Belle-Etoile (Rhône, 400 salariés) et Chalampé (Haut-Rhin, 800 salariés).


Henkel Technologies France :
La filiale du lessivier allemand Henkel (détergents, colles, cosmétiques) a confirmé le 24 novembre la fermeture de deux sites en France à Châlons-en-Champagne (Marne) et Cosne-sur-Loire (Nièvre), entraînant la suppression de 251 emplois au total. Treize postes seront supprimés sur le site de Serris. Selon Henkel Technologies France, le site de Châlons souffre du déplacement du marché de l'emballage et du papier « vers l'Europe de l'Est et le nord de l'Italie » et celui de Cosnes « des évolutions du marché de l'automobile français ».

Amora Maille :
Passé sous la coupe d'Unilever en 2000, Amora Maille a annoncé le 20 novembre la fermeture de son site historique de Dijon (Côte d'Or), fondé en 1900, et de celui d'Appoigny (Yonne) d'ici le 31 décembre 2009. Les syndicats craignent l'externalisation de toute la production, « en Pologne, en Turquie et en République tchèque, comme c'est déjà le cas pour les épices, le ketchup et les vinaigrettes », selon la CFDT. Le projet d'organisation de la direction vise à concentrer les activités industrielles à Chevigny, près de Dijon.


Bata :
En difficulté depuis plusieurs années, Bata, spécialiste de la chaussure bon marché et filiale française du groupe fondé à la fin du XIXe dans la ville de Zlin (République tchèque), a annoncé le 7 novembre un plan "stratégique" sur trois ans. A la clé, la fermeture de 27 magasins et la suppression de 83 emplois dès 2009. Vingt-sept autres magasins bénéficieront "de mesures ultimes de redressement", selon Bata France Distribution qui compte en tout 1.022 salariés et 196 magasins. Bata France enregistre des baisses moyennes de chiffre d'affaires de 3,5% par an depuis 2005.

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20081127trib000315054/chomage-en-france-la-liste-des-fermetures-provisoires-ou-definitives-de-sites-sallonge.html
Revenir en haut Aller en bas
johanono

avatar

Masculin Nombre de messages : 3612
Age : 35
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 28 Nov 2008 - 21:16

Tu risques de te lasser, Juju. Tant qu'on n'aura pas le courage d'en revenir à une forme de protectionnisme, les délocalisations continueront. Et de ce point de vue, le MODEM, comme l'UMP et le PS, est à côté de la plaque.
Revenir en haut Aller en bas
pourleboss

avatar

Masculin Nombre de messages : 3430
Age : 63
Localisation : 69100 VILLEURBANNE
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Sam 29 Nov 2008 - 7:02

Ce qui est à côté de la plaque, c'est l'inconcevable masse de salariés jetés à la poubelle et qui reste là, les bras ballants à bailler aux corneilles...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tmt1.fr
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Lun 1 Déc 2008 - 18:23

Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 3 Déc 2008 - 12:00

"Dans un contexte de crise, il devient risqué d'accepter un départ volontaire"

Dans un contexte d'extrême morosité économique et alors que se profile
le spectre de la récession, les plans de départs volontaires se
multiplient dans l'industrie. Lundi 1er décembre,
ArcelorMittal a annoncé un objectif de 1 400 départs volontaires avant
2009. Peugeot PSA vient d'annoncer un projet similaire de 3 550
suppressions
de poste. Eric Heyer, directeur adjoint de l'Observatoire français des
conjonctures économiques, explique ce qui se cache derrière ces
"départs volontaires".

Avec:
Les enquêtes internationales montrent que la France se place
en dernière position des pays européens en ce qui concerne
l'épanouissement au travail, la prise de décision, le degré
d'autonomie, etc. Les Français ne se sentent pas bien dans leur emploi.


Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 11 Déc 2008 - 11:15

Vite vu: les principaux plans sociaux en France depuis septembre

Benjamin Ferran - 10/12/2008 17:05 - L'Expansion.com




Sony, Renault, MBO... voici la liste des plus importants plans sociaux recensés en France


http://www.lexpansion.com/economie/actualite-entreprise/vite-vu-les-principaux-plans-sociaux-en-france-depuis-septembre_169825.html
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 63
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 11 Déc 2008 - 16:57

Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Jeu 18 Déc 2008 - 23:12

Les 140 salariés du centre de recherche Motorola de Rennes,
qui devraient se retrouver sur le carreau dans les prochaines semaines
pour cause de recentrage, ont parodié des chansons populaires pour
trouver un repreneur.

http://rd.center.free.fr/buzz.html

La "high-tech" licencie.
C'est quoi la société de la connaissance? Les investissements promis?

C'est loin d'être le seul exemple dans le secteur.

Pour les salariés, c'est direction sociétés d'abattage (SSII, société pratiquant la vente de "prestations de personnel", surnommés négriers par les salariés, genre activité pratiquée par notre commissaire à l'intégration).
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 19 Déc 2008 - 10:25

Miaou a écrit:
Pour les salariés, c'est direction sociétés d'abattage (SSII, société pratiquant la vente de "prestations de personnel", surnommés négriers par les salariés, genre activité pratiquée par notre commissaire à l'intégration).
Quand j'y travaillais, on disait simplement « marchands de viande ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 19 Déc 2008 - 14:11

Citation :
on disait simplement « marchands de viande »
C'est encore utilisé Wink

Mais maintenant, la réforme du droit du travail retire tous les gardes-fous mis à cette noble profession.

Ensuite les sociétés de conseil en management font du lobbying pour expliquer qu'il est rentable d'externaliser la R&D.

Les industriels sont poussés à vendre leurs équipes à ces sous-traitants, qui en ensuite pressurisent/délocalisent/licencient.

Les licenciements abusifs (intercontrats) sont très nombreux, et reprennent de plus belle en cette période de crise. Maintenant, les débouchés pour les scientifiques/techniciens/ingénieurs se limiteront à du travail précaire, après des études longues et complexes.

Et ils se plaignent de la crise de vocations vers les métiers scientifiques et de la fuite des cerveaux...
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Sam 20 Déc 2008 - 17:59

Valeo, par charrettes et profits
Social. L’équipementier auto va supprimer 5 000 postes, malgré des bénéfices en hausse.

"La santé
«La société se porte bien et fait des bénéfices
, souligne Jean-Luc Esnault, délégué central FO. Son endettement [41% à fin septembre, ndlr] est faible par rapport à des concurrents qui peuvent atteindre les 70 %». L’équipementier confirme ne pas être «trop endetté» et n’a pas de «remboursement de dette significatif avant janvier 2011».
En 2007, il a réalisé un bénéfice net de 81 millions d’euros, a
amélioré ses marges et accéléré sa croissance. Au premier
semestre 2008, il a encore dégagé un bénéfice net de 100 millions
d’euros, en hausse de 40,8 % par rapport à la même période un an plus
tôt. Et avec une «mop» de 3,8 % sur les neuf premiers mois de l’année,
il a de quoi s’assurer un matelas de bénéfices, malgré l’actuel passage
à vide.

La restructuration
Les suppressions de postes étaient «déjà dans les tuyaux», estime Bercy, qui y voit la conséquence de «mutations structurelles» du secteur. «La direction en profite pour poursuivre une restructuration commencée bien avant la crise», corrobore Roger France, délégué CFDT et secrétaire au CE européen de Valeo. «Il
y a deux ans, Valeo a lancé le "10° Initiative", un projet visant à
couper dans les emplois dits supports (logistique, qualité, recherche
et développement, achats, informatique, RH…) ou à les externaliser. La
direction a voulu revoir entièrement notre façon de travailler, ça
s’appelle du reengineering»,
poursuit Roger France. L’annonce des 5 000 départs serait la mise en œuvre de ce projet «qui a eu du mal à se mettre en place», selon Denis Bréant, délégué central CGT.


Renault vire 1 000 prestataires

Renault a annoncé le 12 décembre le non-renouvellement de l’ensemble
des contrats de prestataires de services d’ingénierie au Technocentre
de Guyancourt, soit 1 000 postes d’ingénieurs et techniciens
.
L’information est révélée à Libération par un prestataire et
confirmée par la CGT. Cette annonce va de pair avec l’arrêt et le
report de projets de conception de véhicules et le plan de départs
d’environ 1 000 salariés du site.


Ce n'est pas du qu'à la crise. Ils "restructurent" pour délocaliser/externaliser des activités, afin d'augmenter les marges ou faire face à la concurrence de concurrents localisés dans pays "émergents". Les nouveaux produits ne sont plus conçus et fabriqués en France.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 66
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 23 Déc 2008 - 16:50

Les dividendes de Renault pourraient financer 30.000 emplois
Depuis que PSA et Renault ont annoncé une réduction de leurs effectifs respectivement de 3550 et 4900 emplois, de nouveaux plans sonnent comme le glas: Arcelor: 9500 personnes ; Valéo: 1600 ; Faurécia: 700 ; Kenkel: 166; Nissan, Bristol-Meyers: 8000, Conforama: 430. Et pour 2009 le pire est à craindre...

http://www.e24.fr/chroniques/article36710.ece

Et en plus ils ont le culot de demander des sous à l'état pour les aider...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 23 Déc 2008 - 16:56

Ben justement, à quoi ça lui sert à l'Etat de posséder 15% de Renault si c'est pour ne pas avoir plus d'influence que s'il ne détenait aucune participation dans le capital de Renault ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Ven 26 Déc 2008 - 11:21

Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 30 Déc 2008 - 14:30

On les licencie, et ils se taisent!(Mediapart)

Extraits
Ce texte nous est parvenu par message
électronique. Son auteur est ingénieur chez Texas Instruments, à
Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes). Plus de 300 postes
qualifiés vont y être supprimés dans le cadre d'un plan de
restructuration mondial. Dans ce document, cet ingénieur inquiet, qui
souhaite garder l'anonymat pour éviter toutes représailles, décrit la «peur» et la «passivité» de ses collègues. Comme anesthésiés par la nouvelle, ils semblent incapables d'agir collectivement. Notre ingénieur — il précise qu'il
n'est pas syndicaliste –, se prend à rêver : «Et si, pour une fois, ils arrêtaient de consentir?»
..../....
Certes le licenciement de centaines d'ingénieurs est un problème
économique et social important. Les conséquences sur les emplois
considérés indirects (certaines sociétés de services en informatique
ont déjà commencé à licencier des employés) sont non négligeables.
Malgré tout, ce qui me semble le plus inquiétant ici est le
positionnement de ces salariés: leur absence d'assertivité et de
vigueur face à une situation dramatique pour bon nombre d'entre eux. Il
est plus que temps pour eux d'agir comme des adultes responsables, des
salariés concernés et des citoyens impliqués. «Qui ne dit mot consent», dit l'adage. J'aimerais que, pour une fois, ils arrêtent de consentir.»

URL source: http://www.mediapart.fr/club/edition/le-travail-en-question/article/291208/on-les-licencie-et-ils-se-taisent
Liens:
[1]http://www.cagnes.maville.com/actu/actudet_--Villeneuve-Loubet-Texas-Instruments-la-mobilisation-se-poursuit-_loc-784170_actu.Htm

Pour respecter les droits du site, je n'ai pas tout copié. Mais l'analyse mérite d'être lue (avec impact du système de sélection des élites à la française sur la passivité et le déni des ingénieurs. Dans un autre contexte, j'avais déjà entendu des réactions similaires, correspondantes à cette mentalité "caste protégée" ).
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 30 Déc 2008 - 16:50

Ben zut alors, bigjolant nous disait pourtant qu'on délocalise pas les emplois d'ingénieurs... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 30 Déc 2008 - 17:17

Citation :
Ben zut alors, bigjolant nous disait pourtant qu'on délocalise pas les emplois d'ingénieurs... Rolling Eyes
Ce devait être de l'humour... En tout cas, c'est faux. Faire un petit tour sur le site du Munci pour voir quelle est la situation pour les informaticiens (cela s'appelle de l'offshore).

Le métier d'ingénieur évolue de plus en plus vers des postes de "chef de projet", où l'on pilote une sous-traitance à distance. D'où perte de compétences au profit de pays émergents (l'ingénieur chinois, indien ou autre est moins cher et plus près des "nouveaux marchés"). Et aussi baisse d'exigence sur la qualité des produits (cost-killing).

Je prépare mes enfants à l'émigration. Anglais renforcé obligatoire ! Les compétences, même sur des technologies pointues, ne sont plus une garantie de travail dans notre pays. Certains sur ce forum ne le savent que trop.

Mais les ingénieurs se sentent encore des privilégiés par rapport aux autres, qu'ils en tirent culpabilité ou gloriole, et c'est l'omerta qui règne quand ils se retrouvent mis sur la touche.
Revenir en haut Aller en bas
liberspirita

avatar

Masculin Nombre de messages : 952
Age : 49
Localisation : Jura
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mar 30 Déc 2008 - 22:54

tu as bien raison, je conseille toujours aux jeunes qui finissent leurs études et qui sont un peu désoeuvrés de sortir de France, quitte à ne plus y revenir.
Car que se soit par la réforme ou par l'étape de la banqueroute, ce pays en a bien pour 20 ans avant de repartir !
Revenir en haut Aller en bas
http://ojura.net
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 31 Déc 2008 - 9:13

liberspirita a écrit:
tu as bien raison, je conseille toujours aux jeunes qui finissent leurs études et qui sont un peu désoeuvrés de sortir de France, quitte à ne plus y revenir.
Car que se soit par la réforme ou par l'étape de la banqueroute, ce pays en a bien pour 20 ans avant de repartir !

Moi aussi , je leur dis " fuyez ce pays , vous êtes jeunes , profitez-en , éclatez vous mais hors de ce pays d'extrème droite !!!
Allez gagner de l'argent dignement avec vos diplômes , plutôt que de finir esclave comme els ou caissière ou au pire percevoir le rmi "
Revenir en haut Aller en bas
Miaou

avatar

Féminin Nombre de messages : 4362
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 31 Déc 2008 - 10:17

Mais tout n'est pas perdu. Nous pouvons encore nous battre. Défendre un "Projet d'Espoir".
Revenir en haut Aller en bas
liberspirita

avatar

Masculin Nombre de messages : 952
Age : 49
Localisation : Jura
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 31 Déc 2008 - 10:18

c'est ce que je fais, conscient que la troisième voie prendrait de toutes façons quelques décennies avant de transformer le pays mais serait moins douloureuse que la banqueroute.
Revenir en haut Aller en bas
http://ojura.net
marco11

avatar

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 51
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   Mer 31 Déc 2008 - 10:22

J'y crois de moins en moins ...Embarassed , SI le Nabot arrive à son fin de contrat , l'état de la France sera catastrophique !

Il laissera cet ****** des millions de zombies en état de décomposition avancé ...

plus les djeuns qui morfleront .

bonjour l'ambiance !!

Si par malheur , c'est encore un de l'ump , plions bagage , car là c'est la guillotine assurée pour le Peuple .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Destructions d'emploi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Destructions d'emploi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pôle Emploi
» MODE D'EMPLOI POUR UNE DEMANDE DE DÉBARQUEMENT
» Régionales - mode d'emploi
» Offre d'emploi: recherche directrice pour faire mon ménage
» auto-entrepreneurs: Mode d'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: