Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.
Forum des sympathisants du Modem
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32 ... 35 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Eon755



Nombre de messages : 758
Date d'inscription : 11/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 16:12

Merci pour l'info Juju : sur ce coup-là, la bourde (mais en est-ce vraiment une ?) est tellement énorme que ça n'a même pas transpiré sur des sites plus "classiques" (ça va peut être venir...)
Il m'inquiète de plus en plus l'excité, il va vraiment réussir à nous la déclencher la 3ème...
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 66
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 18:54

TV5.org

Sondage IFOP-JDD: Sarkozy perd 4 points de popularité, Fillon 1
PARIS (AFP) - 17/11/2007 17h15


Nicolas Sarkozy et François Fillon à Strasbourg, le 07 septembre 2007
Nicolas Sarkozy perd quatre points de popularité, à 55% de satisfaction, et François Fillon un point à 52%, dans le sondage IFOP pour le Journal du Dimanche à paraître le 18 novembre.

Au total, 55% des personnes interrogées se disent satisfaites de l'action du président de la République, alors qu'elles étaient 59% un mois auparavant. Les mécontents, qui étaient 39%, sont 44%, soit 5 points de plus
1% ne se prononcent pas (-1).
Le Premier ministre enregistre un taux de satisfaction de 52% contre 53% lors de la précédente vague. Les mécontents sont 44 (+ 3 points) et ceux qui ne se prononcent pas 4%, contre 6% précédemment.


Enquête d'opinion réalisée par téléphone du 8 au 16 novembre auprès d'un échantillon de 1.866 personnes de 18 ans et plus (méthode des quotas). Notice détaillée disponible auprès de la commission des sondages.




© 2007 AFP
Revenir en haut Aller en bas
aleksander

aleksander

Masculin Nombre de messages : 295
Localisation : France, Auvergne
Date d'inscription : 27/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 20:29

Pour l'instant, la mlajorité des Français est satisfaite. Le score en (légère) baisse devrait inciter notre président à se montrer plus didactique, en suivant la même politique, ou alors être aussi présent que jusqu'ici, mais en changeant légèrement sa politique.
Une troisième façon de procéder, se serait de ne pas trop se préoccuper de l'opinion (passagère) des gens, faire ses réformes (impopulaires, forcement) consciencieusement, et attendre avec confiance les résultats. A la vue ce ceux-ci au bout du tunnel, le peuple redeviendra enthousiaste.
Revenir en haut Aller en bas
liberspirita

liberspirita

Masculin Nombre de messages : 952
Age : 52
Localisation : Jura
Date d'inscription : 28/10/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 21:18

aleksander a écrit:
Pour l'instant, la mlajorité des Français est satisfaite. Le score en (légère) baisse devrait inciter notre président à se montrer plus didactique, en suivant la même politique, ou alors être aussi présent que jusqu'ici, mais en changeant légèrement sa politique.
Une troisième façon de procéder, se serait de ne pas trop se préoccuper de l'opinion (passagère) des gens, faire ses réformes (impopulaires, forcement) consciencieusement, et attendre avec confiance les résultats. A la vue ce ceux-ci au bout du tunnel, le peuple redeviendra enthousiaste.

ben c'est tout le mal qu'on lui souhaite.
j'espère aussi que Candy retrouvera son prince et qu'on remettra enfin la main sur la queue de Bouriquet perdue dans la forêt enchantée
Revenir en haut Aller en bas
http://ojura.net
Jacqueline25



Féminin Nombre de messages : 1139
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 13/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeSam 17 Nov 2007 - 21:22

A réformes impopulaire , grèves impopulaires..( forcément ) [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 949190
Revenir en haut Aller en bas
Nadette

Nadette

Féminin Nombre de messages : 2160
Age : 48
Localisation : Courbevoie
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeDim 18 Nov 2007 - 1:19

Tiens, une autre bourde, dans la lignée de celle faite aux USA pour Condi. Sarko, remettant la légion d'honneur au soldat américain Charles Shay, chef indien, ayant participé au débarquement en 1944, a lancé : "je suis un petit immigré tout comme vous"....
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 66
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeDim 18 Nov 2007 - 17:01

Rue89.com

Sarkozy annonce aux Echos le nom de leur patron
Par Rue89 15H08 18/11/2007

Lors d'une rencontre à l'Elysée avec des journalistes du quotidien, le Président a annoncé la nomination de Nicolas Beytout.

Vendredi soir, Palais de l'Elysée. En pleine semaine de grève, le président de la République reçoit le directeur de la rédaction Erik Izraelewicz des Echos, et quelques membres de la rédaction en chef du journal. Ceux-ci s'attendent à ce que le Président discute de la semaine sociale, du pouvoir d'achat...

Mais très vite, ce dernier met la discussion sur un terrain plus sensible, pour ses visiteurs: le rachat du premier quotidien économique français par le milliardaire Bernard Arnault, une opération contre laquelle ceux-ci se battent depuis le début de l'été.

Erik Izraelewicz et ses collègues n'en croient pas leurs oreilles. D'un ton cassant, Nicolas Sarkozy leur déclare qu'ils sont idiots de refuser le rachat, qui a été annoncé le 5 septembre: Bernard Arnault, leur explique le président, est un homme très bien, et "il va investir" dans leur journal...

Catherine Pégard, la conseillère de l'Elysée qui a organisé la rencontre, semble surprise du tour pris par la conversation. L'ex-journaliste politique au Point pensait sans doute également que le Président avait prévu d'échanger sur l'actualité économique et sociale.

Arnault, ami proche de Sarkozy (il a été son témoin de mariage) a déboursé 240 millions d'euros pour reprendre le titre économique au groupe britannique Pearson. Pour protester contre cette annonce, une large majorité de la rédaction avait voté la non-parution du quotidien (par 162 salariés contre 12 et 7 abstentions).

Pour un quotidien économique, il n'est jamais sain d'être détenu par un acteur important de l'actualité des affaires, qui plus est lorsqu'il est présidé par un intime du chef de l'Etat.

A la fin de l'entretien de vendredi soir, Nicolas Sarkozy lâche, sec:

"Et Nicolas Beytout?"

Silence de mort des visiteurs, estomaqués. Beytout, directeur des rédactions au Figaro, était l'un des invités de la soirée de victoire au Fouquet's, au soir du second tour de l'élection présidentielle. Pour Nicolas Sarkozy, Beytout, un journaliste, serait une garantie d'indépendance.

Rompant le silence, Sarkozy répète:

"Et Nicolas Beytout?"

C'est désormais officiel: le Président de la République annonce lui-même les nominations des patrons de presse! Nicolas Beytout, actuellement directeur des rédactions du Figaro aurait négocié un poste plus large que celui de simple directeur de la rédaction des Echos (qu'il a déjà occupé): il serait nommé à la tête du holding qui coiffe Les Echos, DI group ou d'une nouvelle structure nommée LVMH Médias.

Et serait chargé de mener la stratégie d'investissements du groupe Arnault dans divers médias: papier (Pearson compte encore vendre le Financial Times), audiovisuels (que va faire Bouygues de TF1?), ou internet.

Beytout, que nous avons contacté dimanche, s'est déclaré surpris par la scène de l'Elysée: "Je ne suis pas au courant. Mais racontez-moi, que s'est-il passé?". Interrogé sur son départ du Figaro, il a démenti, tout en ajoutant: "Je n'ai pas parlé à mon actionnaire [Serge Dassault, ndlr]".

Un jeu de chaises musicales entre Le Figaro et Les Echos

Selon des sources internes au Figaro, tout serait déjà bouclé, et un remaniement de la direction de la rédaction pourrait être annoncé dès ce lundi.

Pour remplacer Beytout à la tête des rédactions du groupe de presse, Serge Dassault ferait appel à un petit nouveau: Etienne Mougeotte, ex-numéro 2 de TF1, récemment recasé à la tête du Fig-Mag.

Pour seconder Mougeotte, Jean-Michel Salvator, directeur adjoint du Figaro prendrait la tête du quotidien et Alexis Brezet, directeur adjoint du Fig-Mag prendrait la tête du magazine.

En interne, les équipes du Figaro sont particulièrement démotivées par ce nouvel épisode. Une partie des cadres craignent des interventions de plus en plus fréquentes de l'actionnaire. Selon l'un d'entre eux:

"Beytout a fait environ 1 000 numéros, et pas un jour il ne s'est senti en danger. Il a refusé plusieurs papiers que voulait imposer Dassault, et j'ai été surpris de sa longévité. Il avait assez d'étoffe pour résister. Pour nous, son départ est potentiellement une catastrophe."

Mais un autre confrère, lui aussi sous le sceau de l'anonymat, tempère:

"Beytout répète dans tous les dîners en ville que le Figaro ne s'est jamais aussi bien porté que depuis qu'il en est le directeur, mais ça commence à se savoir que l'ambiance n'est pas bonne et que les résultats ne sont pas éblouissants."

Les recettes publicitaires auraient fortement reculé sous sa direction, et les chiffres de diffusion ne seraient pas folichons, alors que la tendance générale en cette année électorale a été plutôt favorable aux quotidiens.

A.S., D.S. et P.R.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 66
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeLun 19 Nov 2007 - 9:06

le Figaro 19/11

Sarkozy perd 5 points dans les sondages
Le président français Nicolas Sarkozy perd cinq points de confiance en un mois, à 51%, et le Premier ministre François Fillon trois points à 41%, dans le baromètre CSA pour i-Télé/Le Parisien-Aujourd'hui en France publié aujourd'hui.

A la question "Faites-vous confiance ou pas confiance au président de la République Nicolas Sarkozy pour affronter efficacement les principaux problèmes qui se posent au pays?", 51% des personnes interrogées répondent positivement. Elles étaient 56% le mois dernier.

40% n'ont pas confiance (+2). 9% ne se prononcent pas (+3).
Le taux de ceux qui ne font pas confiance au Premier ministre --soit 43%, inchangé par rapport à octobre-- l'emporte désormais, dans ce sondage, sur ceux qui lui font confiance: 41% (-3 points).
16% (+3) ne se prononcent pas.

Ce sondage a été réalisé par téléphone les 14 et 15 novembre (les deux premiers jours de la grève dans les transports) auprès de 959 personnes de 18 ans et plus.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

Jean-Luc

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 69
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeLun 19 Nov 2007 - 9:39

Bon, il sera (probablement largement, avec les grèves) sous la barre des 50% avant le 25 décembre.
Joyeux Noël, Nicolas ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 66
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeMar 20 Nov 2007 - 15:16


Limites du volontarisme

LE MONDE | 20.11.07 | 13h13



[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Alors que ses conseillers affirment qu'il suit les conflits sociaux sur les régimesspéciaux "minute par minute", Nicolas Sarkozy feint de considérer ceux-ci comme quasi résolus. Le président de la République a déjà ouvert le dossier suivant : le pouvoir d'achat.

Les fonctionnaires qui ont placé ce sujet en tête de leurs revendications, mardi 20 novembre, ne sont pas les seuls à se plaindre de l'insuffisance de leurs revenus. La perte - réelle ou ressentie - du pouvoir d'achat est l'une des principales préoccupations des Français, notamment dans les classes moyennes. En homme politique expérimenté, Nicolas Sarkozy l'avait compris très tôt. Tandis que la droite affirmait encore qu'il n'y avait pas de baisse du pouvoir d'achat et que l'augmentation des prix liée à l'euro résultait en partie d'un effet d'optique, le candidat à l'Elysée avait affirmé vouloir être "le président du pouvoir d'achat".

Mais, en économie de marché, l'augmentation du pouvoir d'achat ne dépend que très partiellement du pouvoir politique. Celui-ci a abattu, dès cet été, la seule carte à sa disposition - les prélèvements fiscaux et sociaux - en exonérant les heures supplémentaires ainsi que les intérêts d'emprunts immobiliers. Mais le volontarisme a ses limites. Contraintes budgétaires obligent, ce que le gouvernement a accordé d'un côté, il l'a repris en partie de l'autre en instaurant une franchise sur les dépenses médicales qui va toucher les foyers les plus modestes.
A part ces mesures, le gouvernement a, jusqu'à présent, surtout fait de la gesticulation. Convoquer les pétroliers à Bercy, par exemple, ou organiser une conférence sur le pouvoir d'achat et l'emploi. Deux initiatives qui n'ont, comme cela était prévisible, débouché sur aucune mesure concrète. Peut-il aller au-delà ? C'est peu probable. Le gouvernement ne peut agir qu'à la marge sur les prix de l'énergie, sur ceux des biens alimentaires et sur ceux des logements, les trois secteurs les plus inflationnistes aux yeux de l'opinion.
Au-delà de réponses ponctuelles, comme la réforme des relations entre la grande distribution et les industriels, le seul moyen d'augmenter significativement et durablement le pouvoir d'achat des Français est de favoriser la croissance économique. L'un ne va pas sans l'autre. Cela passe par des mesures à long terme, comme la réforme du marché du travail (bien au-delà de la fusion entre l'Unedic et l'ANPE), la réforme de l'Etat et l'investissement dans la formation et l'innovation. Cela nécessite du courage et également une certaine patience. En principe, le chef de l'Etat devrait être le premier pédagogue en la matière. En calant sa communication sur les sondages d'opinion, Nicolas Sarkozy risque d'aboutir au résultat inverse : laisser croire que lui-même doute de la politique mise en oeuvre.
Article paru dans l'édition du 21.11.07.

Revenir en haut Aller en bas
Eon755

Eon755

Nombre de messages : 758
Age : 51
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 11/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeMar 20 Nov 2007 - 15:39

Nadette a écrit:
Tiens, une autre bourde, dans la lignée de celle faite aux USA pour Condi. Sarko, remettant la légion d'honneur au soldat américain Charles Shay, chef indien, ayant participé au débarquement en 1944, a lancé : "je suis un petit immigré tout comme vous"....

Mais que font ses conseillers ??? Ils le savent inculte, qu'ils le briefent dès qu'il doit se déplacer !
Revenir en haut Aller en bas
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 54
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeMar 20 Nov 2007 - 15:47

Il doute tellement , qu'il se "cache" ces jours ci..et laisse les autres se débrouiller...
Pas mal comme stratégie !
Revenir en haut Aller en bas
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 54
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeMar 20 Nov 2007 - 15:52

@ Eon : s'il lui faut un guide de paroles à chaque mot prononcé , il portera une oreillette en permanence...au cas où...Wink
Revenir en haut Aller en bas
Eon755

Eon755

Nombre de messages : 758
Age : 51
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 11/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeMar 20 Nov 2007 - 15:56

Ben Marco ? La peluche ??? Elle va me manquer...
Revenir en haut Aller en bas
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 54
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeMar 20 Nov 2007 - 16:07

hum hey oui la peluche était fatiguée de la politique !
Elle est retournée à sa place dans son univers ....
Revenir en haut Aller en bas
Eon755

Eon755

Nombre de messages : 758
Age : 51
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 11/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeMer 21 Nov 2007 - 16:48

http://revuedeweb.blogs.nouvelobs.com/

Liberté de la presse : Sarkozy sous surveillance

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 335bc2826d3a0c13564cd2b7b39f9bd3
Suite au dossier du Canard Enchaîné sur les "Nouveaux censeurs", le journaliste Jean-Marc Manach a décidé de poursuivre ce travail sur le net.
Constatant, qu’il n’existe pas, "à ce jour, de site ni de page web recensant tous ces actes d’(auto-)censures dont l’ascension de Nicolas Sarkozy a été émaillée", il a décidé de palier à ce manque en lançant sur son site, "Rewriting.net", un "observatoire de la censure façon Nicolas Sarkozy". Les internautes sont appelés à le poursuivre et à le compléter.
Revenir en haut Aller en bas
Eon755

Eon755

Nombre de messages : 758
Age : 51
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 11/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeJeu 22 Nov 2007 - 11:03

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/confidentiels/20070823.OBS1743/les_confidentiels.html

MARDI 20 NOVEMBRE

Remaniement. Bruits de couloirs au palais de justice de Paris : Jack Lang ferait des pieds et des mains pour obtenir le poste de garde des Sceaux lors d'un prochain remaniement ministériel, qui interviendrait au début de l'année 2008. L'actuelle titulaire, Rachida Dati, récupèrerait le poste de ministre de l'Intérieur en lieu et place de Michèle Alliot-Marie, dont l'implication possible dans l'affaire Clearstream ne passe décidément pas aux yeux du président.

LUNDI 19 NOVEMBRE

Sarko/Dati. Nicolas Sarkozy a invité Rachida Dati à l’accompagner lors de son voyage officiel en Chine, à la fin de la semaine, en compagnie de nombreux journalistes et patrons du CAC 40. La garde des Sceaux aura-t-elle le même traitement protocolaire privilégié que celui dont elle avait bénéficié lors du voyage express du chef de l'Etat aux Etats-Unis ? AR
Revenir en haut Aller en bas
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 54
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeJeu 22 Nov 2007 - 12:29

Bah la rachida va mettre celui-là en l'air , ça promet !
C'est du n'importe quoi !


Quelle bourde va nous sortir le Saint Sauveur en Chine ?
Revenir en haut Aller en bas
Eon755

Eon755

Nombre de messages : 758
Age : 51
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 11/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeJeu 22 Nov 2007 - 16:07

Il va y aller en tenue de golf (tout de blanc vêtu) ?
Revenir en haut Aller en bas
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 54
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeJeu 22 Nov 2007 - 16:11

ou avec un costume mao et le livre rouge dans la main (histoire de faire celui qui connaît la chine )...en "joggant" sur la muraille avec ses petits lieutenants.
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 66
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeJeu 22 Nov 2007 - 18:25

Capital..fr 22/11

La liste des grands patrons que Nicolas Sarkozy va emmener en Chine


Nicolas Sarkozy sera accompagné lors de son voyage en Chine, à partir de ce samedi 24 novembre, d’une délégation d’une quarantaine de grands patrons français.

Parmi les plus connus : Fabrice Brégier (Airbus), René Carron (Crédit Agricole), Michel Cicurel (Compagnie financière Edmond de Rothschild), Frank Dangeard (Thomson), Serge Dassault, Pierre Gadonneix (EDF), Louis Gallois (EADS), Philippe Germond (Atos), Patrick Kron (Alstom), Henri Lachmann (Schneider), Anne Lauvergeon (Areva), Michel Landel (Sodexho), Christophe de Margerie (Total), Gérard Mestrallet (Suez), Charles Milhaud (Caisses d’Epargne), Henri Proglio (Veolia), Franck Riboud (Danone) et Jacques Saadé (CMA-CGM).

Outre cette délégation d’hommes d’affaires, le président de la République sera entouré de plusieurs ministres : Jean-Louis Borloo (Ecologie et Développement Durable), Christine Lagarde (Economie, Finances et Emploi), Valérie Pécresse (Enseignement supérieur et Recherche), Rachida Dati (Justice) et Eric Besson (Prospective et Evaluations des politiques publiques). Seront aussi du voyage : l’ancien premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, et la candidate UMP à la mairie de Paris, Françoise de Panafieu.//
Revenir en haut Aller en bas
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 54
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeJeu 22 Nov 2007 - 18:34

Et moi et moi et moi et moi disait Dutronc ....
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 66
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeJeu 22 Nov 2007 - 19:50

Un recul démocratique
PAR Dominique Rousseau, L’Observatoire du 6 mai
jeudi 22 novembre 2007
Pour Dominique Rousseau, les atteintes portées aux droits des citoyens et à la séparation des pouvoirs dessinent une société qui désarme ses membres pour mieux les contraindre.
Si, comme le dit l’article 16 de la Déclaration de 1789, une société démocratique est une société où les droits des citoyens sont garantis et la séparation des pouvoirs respectée, alors, depuis six mois, depuis l’élection de Nicolas Sarkozy, la France souffre !

Dans chaque domaine d’activité, par petites touches successives qui, à l’arrivée, font une grosse tache liberticide, la garantie et plus encore, peut-être, l’existence même de droits constitutionnels sont remises en cause : du droit de grève (par le service minimum) au droit à l’éducation (par la privatisation de l’université) en passant par le droit à une répartition équitable de l’impôt (par les exonérations fiscales pour les grandes fortunes)... En six mois, tous les droits ont été touchés. Plus ou moins profondément, mais tous l’ont été de sorte que se dessine un projet global, non visible quand on prend chaque mesure individuellement mais éclatant quand on les relie les unes aux autres : l’établissement d’une société qui se méfie de ses citoyens au point de leur retirer progressivement les droits qui les font devenir, précisément, citoyens. Une société qui préfère les « gens » aux citoyens. Une société qui désarme ses membres pour mieux les contraindre.

Rétrécie dans ses libertés, la société française est aussi tout entière résorbée dans la personne du Président, qui fait revivre une vieille et funeste formule : « L’État, c’est moi ! » La politique étrangère, c’est lui et son conseiller spécial Jean-David Levitte, et non le ministre Kouchner ; l’économie, c’est lui et son conseiller François Pérol, et non la ministre Lagarde ; la culture et les médias, c’est lui et son conseiller Benamou, et non la ministre Albanel ; et au poste de coordination de la politique présidentielle, non pas le Premier ministre mais le secrétaire général de l’Élysée ! Un gouvernement transparent et un Parlement absent, court-circuité par la multiplication de commissions ad hoc, au point que les députés UMP eux-mêmes multiplient les manifestations de mauvaise humeur et sont convoqués deux fois en six mois à l’Élysée pour « être recadrés ». Et à cette confusion des pouvoirs d’État, s’ajoute la confusion au profit du Président des pouvoirs économique, financier et médiatique que symbolise le rachat du journal les Échos par Bernard Arnault.

Six mois de pouvoir, six mois de régression démocratique. Les droits des citoyens et la séparation des pouvoirs sont avalés gloutonnement par un Président boulimique. Ce qui révèle sans doute des troubles de la personnalité du chef mais qui, surtout, ouvre à terme sur une situation conflictuelle grave : l’histoire politique française montre que toute période de confusion et d’exercice personnel des pouvoirs se termine généralement dans la douleur. Car, pour justifier cette absorption de la société et des pouvoirs dans le corps du roi, il ne suffit pas de dire et de répéter que le roi tient sa légitimité de son élection au suffrage universel direct. La qualité démocratique d’un pouvoir ou d’une décision ne tient pas seulement à son origine, divine ou populaire ; elle tient à la manière dont ce pouvoir est exercé ou dont cette décision est prise. C’est-à-dire au respect d’une procédure de délibération collective garantie par la reconnaissance des droits fondamentaux et de la séparation des pouvoirs. L’oubli de ces deux conditions « est la seule cause des malheurs publics et de la corruption des gouvernements », écrivaient les hommes de 1789 dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Ils n’avaient pas tort !

Dominique Rousseau est professeur de droit public à Montpellier-I, membre de l’Institut universitaire de France, ancien membre du Conseil supérieur de la magistrature.
Revenir en haut Aller en bas
Gawell

Gawell

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 32
Localisation : 02
Date d'inscription : 22/06/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeJeu 22 Nov 2007 - 20:19

juju41 a écrit:

La liste des grands patrons que Nicolas Sarkozy va emmener en Chine
La droite, à la base, ils seraient pas pour la non-intervention de l'Etat dans l'économie?... Ou alors il les invite juste au titre d'amis. Je n'aurais pas de peine à croire qu'ils en sont.Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
juju41

juju41

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 66
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeVen 23 Nov 2007 - 11:13

EMMANUEL TODD : SARKOZY SE RÉVÈLE INCAPABLE DE PRENDRE EN CHARGE LA DIMENSION PRÉSIDENTIELLE


Une interview d’Emmanuel Todd : “Sarkozy ? C’est le respect des forts”[Le Nouvel Observateur - 22/11/2007 ]

Emmanuel Todd est historien et démographe. Dernier ouvrage paru, en collaboration avec Youssef Courbage : «le Rendez-vous des civilisations» (Seuil. Il estime que «le tempérament agressif» du président «est naturellement dirigé contre les faibles». D’où sa recherche de boucs émissaires…

Le Nouvel Observateur. - Comment expliquer cette nouvelle crise sociale ? La France du refus, du refus de l’Europe, de la mondialisation, se cabre-t-elle à nouveau ? Ou faut-il incriminer Nicolas Sarkozy, plus porté à s ‘attaquer aux petits privilèges qu’aux grands ?
Emmanuel Todd. - Pour comprendre ce qui se passe, il faut faire l’histoire du sarkozysme en tant que technique politique. Sarkozy est arrivé au pouvoir grâce à la crise des banlieues. Ministre de l’Intérieur, il y a mis le feu, et le souvenir de cette flambée a été utilement réactivé pendant la campagne par les incidents de la gare du Nord. Il a gagné sur un discours national identitaire. Depuis l’origine, le sarkozysme fonctionne sur la désignation de coupables du mal-être français, de boucs émissaires. Dans les banlieues, ce sont les enfants d’immigrés, aujourd’hui ce sont diverses catégories de fonctionnaires ou assimilés.

N. O. - Vous ne portez pas au crédit de Sarkozy d’avoir fait reculer Le Pen à la présidentielle ?
E.Todd. - Sarkozy va plus loin que Le Pen. Le Pen est dans le domaine du verbe. Sarkozy a utilisé l’appareil d’Etat pour enflammer les banlieues. Les débauchages autour de l’ouverture ont masqué la nature profonde du sarkozysme. Pour une part, le FN est désormais au pouvoir. La réalité de Sarkozy, ce sont deux choix : des cadeaux fiscaux aux riches, et des tests ADN pour donner aux pauvres le sentiment qu’il y a encore plus petits qu’eux, sur lesquels on n’hésite pas à taper. C’est classique : l’incapacité à traiter les problèmes économiques conduit à désigner un ennemi à caractère étranger.



N. O. - Les cheminots sont les ennemis de l’intérieur ?
E. Todd. - Avec les cheminots, on est dans la désignation d’un autre ennemi, en apparence vulnérable. On active un discours égalitaire sur les petits privilèges inadmissibles, notamment en matière de retraite. On anticipe logiquement un soutien de l’opinion. Mais le problème auquel se heurte Sarkozy, c’est qu’en sortant du registre ethnique identitaire il revient sur le terrain de l’économie et des luttes sociales, sur le terrain de la lutte des classes, diraient les marxistes. Sans approuver les grévistes, les salariés sont renvoyés à leurs propres préoccupations. Ils font le constat de la nullité économique de Sarkozy.

N. O. - Nullité ! Vous êtes excessif !
E. Todd. - Tous les gouvernements, de droite comme de gauche, sont confrontés au même problème : la globalisation, le libre-échange, la pression sur les salaires due à l’émergence de pays comme la Chine ou l’Inde. Aucune politique ne peut réussir sans faire baisser cette pression par une dose de protection aux frontières de l’Europe. Pour y parvenir, il faudrait affronter l’Allemagne, qui s’y refuse. Or l’Allemagne, c’est du gros. Et la logique du sarkozysme, c’est le respect des gros.



N. O. - Reste que ces grèves sont impopulaires...
E. Todd. - Oui. Mais ce que n’a pas vu Sarkozy, c’est qu’il fait à la fois mal aux grévistes et à lui-même. En dénonçant les petits privilèges, il rappelle qu’il défend les gros. Cette erreur sur la désignation de l’ennemi suggère que le sarkozysme est plus instinctif que réfléchi. Son tempérament agressif est naturellement dirigé contre les faibles. Mais il n’est pas schmittien : Cari Schmitt a théorisé l’essence de la politique comme étant la désignation d’un ennemi. L’agressivité de Sarkozy, face aux marins pêcheurs par exemple, met en évidence un président banalement agressif en tant qu’homme.

N. O. - Sarkozy ne se conduit pas en président ?
E. Todd. - En un sens, la France n’a pas de président. On a parlé d’hyper-président parce qu’il étouffe son Premier ministre. C’est perdre de vue que la fonction d’un chef de l’Etat ne se réduit pas à un activisme tous azimuts. Il y a une dimension symbolique de l’Etat, de la nation, qu’il se doit d’incarner. Même à l’époque de Berlusconi, les Italiens avaient un président. L’incapacité de Sarkozy à prendre en charge cette dimension présidentielle crée un sentiment d’insécurité. Sarkozy est anxiogène : c’est un homme de droite qui incarne davantage le désordre que l’ordre, ce qui est paradoxal mais explique la multiplication des conflits, y compris chez les étudiants.

N. O. - Lexpérience Sarkozy va mal finir ?
E.Todd. - Il ne faut pas dramatiser. Mais on ne peut imaginer un président qui, pendant cinq ans, taperait sur les plus humbles. Il faudra une correction de trajectoire. On sent déjà monter une inquiétude dans les milieux patronaux. Car même la politique étrangère de Sarkozy est coûteuse. Là encore, il flatte le fort, ou supposé tel, les Etats-Unis, et s’en prend aux faibles, comme la Russie, l’Iran ou le Tchad. Or les ressources énergétiques nécessaires à l’économie française sont en Russie et en Iran.

N. O. - Le salut va venir du Medef ?
E.Todd. - Du Medef, sûrement pas. Mais les classes dirigeantes, ça ne se réduit pas aux copains milliardaires de Sarkozy, aux participants de la nuit du Fouquet’s.Hervé Algalarrondo

http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2246/articles/a360495-.html
Revenir en haut Aller en bas
marco11

marco11

Masculin Nombre de messages : 5812
Age : 54
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/05/2007

[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitimeVen 23 Nov 2007 - 11:20

En résumé : sarko est nul .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)   [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1) - Page 31 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes (chapitre 1)
Revenir en haut 
Page 31 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32 ... 35 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: Politique :: [Sarkozyland] Toutes les déclarations, critiques, bourdes-
Sauter vers: