Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La capitalisme de catastrophe

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: La capitalisme de catastrophe   Dim 11 Mai 2008 - 7:54

La capitalisme de catastrophe Livre de Noami Klein

[Extrait de l’]extrait d’un compte rendu du livre par le prix Nobel d’économie Joseph Stieglitz publié dans le New York Times et traduit par Courrier International :

Certains lecteurs verront peut-être dans les données recueillies par Noami Klein la preuve d’une vaste conspiration, idée qu’elle rejette explicitement. Ce ne sont pas les conspirations qui ravagent le monde, mais l’accumulation de mauvais choix, de politiques vaines et d’injustices petites et grandes. Ces décisions sont cependant guidées par des conceptions plus larges. Les intégristes du marché n’ont jamais vraiment compris les institutions nécessaires au bon fonctionnement d’une économie et encore moins le tissu social dont les civilisations ont besoin pour prospérer.

Voilà 4 idées qui peuvent charpenter le programme économique du MoDem
Revenir en haut Aller en bas
rasdepop



Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 46
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Dim 11 Mai 2008 - 12:11

Voila qui résume tres bien le constat que l'on fait régulierement ici aussi. Reste maintenant à s'accorder sur les moyens de lutter contre la violence de ce capitalisme et c'est la qu'il faute etre vigilent , ma crainte c'est qu'a se gratter un peu trop le ventre on ne se rende pas compte que notre parti peut aussi finalement le servir plutot que le reformer. Je veux dire qu'il nous faut sans doute etre moins concensuel avec le systeme en place.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Dim 11 Mai 2008 - 12:51

L'analyse de Klein nous laisse entrevoir une solution plausible. Il est en effet possible que les crises actuelles et à venir, en supprimant le carburant du capitalisme de catastrophe (le gachis d'énergie et de ressouces non renouvelables) impose le développement durable. Le MoDem doit cultiver intelligemment cette opportunité.
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Dim 11 Mai 2008 - 15:36

Il ne faut pas oublier que beaucoup d'anciens centristes de sensibilité "démocrate chrétienne" par exemple ont vécu avec ce capitalisme bientôt "à l'ancienne" en le soutenant, promettant la solidarité qui va avec pour un lien social charitable. Je ne sais pas si la volonté et le projet novateur dont nous parlons souvent ici viendront par ceux-là...
Revenir en haut Aller en bas
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 8789
Age : 40
Localisation : France
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Dim 11 Mai 2008 - 15:39

Alain BERTIER a écrit:
L'analyse de Klein nous laisse entrevoir une solution plausible. Il est en effet possible que les crises actuelles et à venir, en supprimant le carburant du capitalisme de catastrophe (le gachis d'énergie et de ressouces non renouvelables) impose le développement durable. Le MoDem doit cultiver intelligemment cette opportunité.
Alain, je pense que tu imagines aisément que s'attaquer au gachis d'énergie et de ressources non renouvelables c'est s'attaquer dans sa globalité à notre modèle de société, AU modèle de société occidental auquel les BRIC par exemple veulent accéder.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Dim 11 Mai 2008 - 17:02

yann 35 a écrit:
Alain BERTIER a écrit:
L'analyse de Klein nous laisse entrevoir une solution plausible. Il est en effet possible que les crises actuelles et à venir, en supprimant le carburant du capitalisme de catastrophe (le gachis d'énergie et de ressouces non renouvelables) impose le développement durable. Le MoDem doit cultiver intelligemment cette opportunité.
Alain, je pense que tu imagines aisément que s'attaquer au gachis d'énergie et de ressources non renouvelables c'est s'attaquer dans sa globalité à notre modèle de société, AU modèle de société occidental auquel les BRIC par exemple veulent accéder.
J'ai entrevu la chose, mais la réalité va convaincre les plus obstinés. Par exemple, si on voulait que les réserves de pétroles durent encore trois générations, il faudrait que toute la population humaine ne consomme qu'une demi-tonne par an et par personne. Or actuellement un américain consomme 10 tonnes par ans et un Européen 5 tonnes. Si les Bric rejoignent l'Europe, ce qui est en train de se préparer, que crois-tu qu'il arrivera?
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Lun 12 Mai 2008 - 9:39

BRIC ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Lun 12 Mai 2008 - 9:51

Brésil, Russie, Inde, Chine.

http://www.europeus.org/archive/2006/09/29/bric-rencontre-entre-les-quatre-geants-de-demain.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
mconstant



Masculin Nombre de messages : 120
Age : 80
Localisation : 31
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Jeu 15 Mai 2008 - 15:27

Joseph Stiglitz est certainement la meilleure référence en matière économique que le Modem puisse choisir.
Dans son livre « La grande désillusion », il affirme à plusieurs reprises que la politique monétaire ne devrait pas être confiée à des spécialistes, mais aux représentants du peuple car c'est elle qui détermine le partage des activités et des productions de la société.
La création et la gestion monétaire, qui étaient traditionnellement considérées comme le pouvoir régalien par excellence, ont été retirées aux représentants du peuple à la fin des 30 glorieuses.
Curieusement, les socialistes ont été en France les principaux artisans de cette abdication du politique.

C'est très exactement, depuis cette époque, que le progrès économique s'est très nettement ralenti, et que la cohésion sociale a régressé en France.

De son côté Stiglitz a montré que les interventions du FMI, appliquant la politique monétaire préconisée par les États-Unis pour les autres mais pas pour eux, avaient provoqué ou aggravé les crises économiques successives de l'Asie du Sud-Est, de l’ancienne Union soviétique, et de l'Amérique du Sud.

Il y a peu de temps, Rocard a avoué, au cours d'une émission TV, avoir fait une très grave erreur en abandonnant sans contrôle tous les pouvoirs monétaires à la Banque de France.

Les économistes, qui ne se laissent pas aveugler par le « lobby de l'argent roi », comme Jean-Paul Fitoussi en répondant à un Journaliste néolibéral, disent qu'il n'y a pas de démocratie sans pouvoir monétaire.

Mitterrand (oubliant la question monétaire) a déclaré qu'on avait tout essayé contre le chômage mais qu'on n'avait rien pu faire, et Jospin à propos de l'affaire Michelin a dit « Je ne crois pas qu'il faut tout attendre de l'Etat ou du gouvernement.» Ils ont avoué ainsi avoir démissionné en matière économique.

Comme c'est l'économie qui permet le social, cela montre qu'après les 30 glorieuses nous n'avons gardé que l'apparence d'une démocratie sociale, car elle se soumet à la ploutocratie apatride. Jacques Attali s'en réjouissait récemment dans « Ce Soir ou Jamais » sur France 3 devant Joël de Rosnay et d’autres personnalités. Il affirmait :
Ø Que c'est le capitalisme financier qui permettra de créer une structure d'organisation mondiale capable de résoudre les problèmes de l'humanité.
Ø Que, seulement par la suite, les citoyens pourront reprendre la main pour créer une société plus humaine ? … ! …

Je ne sais pas s'il reste beaucoup d'anciens UDF plutôt enclins à servir la violence du capitalisme qu'à le combattre, comme dit Rasdepop, à part François Bayrou.
Sa politique économique est ultra- conservatrice, sa façon de faire peur à la jeunesse avec l'endettement tout en admirant la gestion de Giscard est aberrante. Je m'arrête là c’est un autre sujet.
Comme il est passé d'un maximum possible de 10 % de proportionnelle à 50 % ce qui n'a rien à voir, peut-être peut-il changer de politique économique ?


J'aimerais savoir quelle est la proportion des nouveaux adhérents dans le Modem, mais l'accès aux fichiers d'un parti politique est
strictement réservé à l’équipe de direction
.

J'ai eu une expérience éclairante à ce sujet.

Pour sensibiliser les adhérents Modem de Toulouse à la question monétaire, j'ai demandé au secrétaire départemental d'inviter les militants à une réunion débats. Il n'a pu se procurer qu’environ la moitié de la liste des adhérents.

Nous nous sommes retrouvés 22 dont seulement 2 anciens UDF (le Secrétaire du Modem et moi). Les 20 nouveaux n'avaient jamais été inscrits à un parti politique.
Il semble que se sont les nouveaux les forces vives du Modem. Sont-ils là pour défendre la politique sociale de F Bayrou ou sa politique économique, c'est important car elles sont tout à fait contradictoires ?

Sont-ils là pour le changement de politique électorale ? F Bayrou, qui durant des années est resté viscéralement attaché au scrutin uninominal de circonscription tempéré au maximum par 10% de vote proportionnel, veut-il vraiment une Assemblée représentant réellement le peuple ??? …

Le modem a la chance énorme d’être le seul parti de poids, n’ayant pas de siège de député à défendre. C’est le moment de passer au seul mode de scrutin législatif digne d’une nation démocratique développée : la proportionnelle
(régionale). Pour rallier les électeurs, à qui l’on affirme depuis un demi-siècle que la proportionnelle est une horreur, un bonus majoritaire de 10 à 15 % pourrait être donné au vainqueur.
Si le Modem ne veut pas décevoir ses adhérents, il faut qu'il propose un programme en rupture avec ce qui se fait depuis 25 ans, c'est-à-dire qu'ils reviennent à l'économie réelle dont le principal moteur est le plein-emploi.

Cela passe par 2 mesures principales :
Ø Remettre la monnaie au service du peuple et de la solidarité, c'est-à-dire de l'emploi, de la formation et l'assistance aux plus démunis.
Ø Adopter avec le monde, particulièrement avec les pays en voie de développement, un système d'échange gagnant-gagnant, ce qui passe par une régulation et des montants compensatoires bénéficiant aux plus pauvres. Contrairement à ce que les ultra-libéraux affirment, la liberté totale des marchés est catastrophique pour les peuples et ne rapporte qu'au capitalisme financier, aux multinationales d'import-export et aux transporteurs.

Cela passe par un changement de politique européenne qui ne peut venir que par une coopération entre les partis sociaux au niveau de leur base, comme l'a montré le résultat du référendum.
S'il y avait eu référendum dans tous les pays, un grand nombre d'entre eux comme l'Allemagne, auraient voté non, par bon sens, comme le peuple français.

Les nations qui nous sont données en modèle sont en régression sociale car leur éventail de revenus s'élargit de plus en plus.

Personnellement je veux, comme certainement une bonne partie des nouveaux adhérents du Modem, une Europe où les inégalités régressent.
Revenir en haut Aller en bas
http://martin.constant@wanadoo.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Jeu 15 Mai 2008 - 23:09

Avant d'approfondir, peux-tu préciser que tu recommandes au MoDem d'inscrire comme priorité dans son programme de sortir de l'Euro?
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 8:35

Je ne vois pas où tu arrives à lire ça Alain. Peux-tu m'éclairer ?
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 10:16

Dans le fatras avec lequel mconstant règlera tous les problèmes de la France, il y a ça :
"La création et la gestion monétaire, qui étaient traditionnellement considérées comme le pouvoir régalien par excellence, ont été retirées aux représentants du peuple à la fin des 30 glorieuses.
Curieusement, les socialistes ont été en France les principaux artisans de cette abdication du politique."
Le peuple ne retrouvera la capacité de créer et gérer la monnaie qu'en quittant l'euro.
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 11:16

Sauf si c'est le peuple européen qui tente la chose.
Revenir en haut Aller en bas
mconstant



Masculin Nombre de messages : 120
Age : 80
Localisation : 31
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 11:38

Bonjour,

L’Euro, aurait dû être la plus grande avancée de l'Europe. Nous l'avons créé pour mettre notre monnaie à l'abri de la spéculation financière internationale et pour pouvoir la gérer en fonction des besoins de l'économie européenne.

En le confiant aux Banquiers centraux, nous l'avons mis au service de la ploutocratie qui est apatride.

Depuis le début de la crise des « subprimes » la BCE et en fait la preuve. Pour ses hauts-faits dans ce domaine, Jean-Claude Trichet a été nommé « homme de l'année » par le Financial Times, c'est tout dire.

À mon point de vue, confier la politique monétaire, qui règle la solidarité entre les citoyens tant au niveau de l'emploi que du partage des richesses, aux banquiers centraux revient, dans le domaine de la justice et de son application, à confier la rédaction et à l'application des lois et le pouvoir de juger à l'Administration pénitentiaire.

Actuellement, le monde occidental est sur-endetté (la France, tous acteurs confondus, pas tellement) ce qui freine l'économie. Que font les banquiers centraux ?

Ø Au lieu de chercher à relancer l'économie en réduisant la dette ce qui fonctionne à merveille en favorisant une inflation raisonnable, suffisamment faible pour que, entre leur déblocage et leur utilisation les emprunts ne perdent pas sensiblement de valeur, et suffisamment forte pour qu'elle fasse baisser rapidement toutes les dettes accumulées. (7 à 8 % paraît adaptée)
Ø Ils s'ingénient à défendre la valeur de la monnaie par des moyens antiéconomiques qui ne peuvent qu'accroître L'insolvabilité des débiteurs.

La Chine qui ne s'est pas encore soumise à tous les dogmes de l'ultra-libéralisme est actuellement un contre-exemple remarquable.

Lorsqu'en Occident une catastrophe se produit, le monde ultra-libéral se dit : Qui va payer ? Où prendre la monnaie ? Il faudra la prélever sur les investissements au cours, accroître les impôts, réduire le pouvoir d'achat…. Ce qui fait chuter l'économie.

La réaction des Chinois a été toute autre lors du tout récent tremblement de terre.
Comme les Français pendant les 30 glorieuses, ils se sont dits qu’il fallait se retrousser les manches, que la collectivité payerait les remises en état et un minimum d'indemnisation des sinistrés.
Pour les Chinois cela correspondait à un afflux de monnaie sur le marché qui, sauf pour les importations de matières premières et d'énergie, proviendrait de création monétaire pure et simple.

Les bourses chinoises, contrairement à ce qu'aurait fait celles des pays néolibéraux, ont instantanément monté. (Voir ce qui s'est passé le 11 septembre et lors de la majorité des catastrophes)

Que dire de banquiers centraux qui approuvent la souscription d'emprunts d'État indexés sur l'inflation et ayant un taux d'intérêt fixe de 1 à 2 % et, en même temps, prétendent qu'il ne faut surtout pas indexer les salaires ?
A noter que l'État en souscrivant des dettes rend un service aux possesseurs d'argent car il leur en garantit un remboursement certain. Cela mérite rémunération et non le contraire, comme en ce moment.
Pour avoir un aperçu de ce que peut faire la monnaie dans une économie solidaire, voir ma contribution : La monnaie franche existe mais elle est mal utilisée
Revenir en haut Aller en bas
http://martin.constant@wanadoo.fr
mconstant



Masculin Nombre de messages : 120
Age : 80
Localisation : 31
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 12:46

Alain, tu fais une grave erreur d'interprétation de tout ce que je dis.

Je ne dis pas qu'en changeant la politique monétaire tous les problèmes de la France seront réglés.

Je dis simplement que, si elle n'est pas changée, nous n’arriverons pas à les régler rapidement.

Quant à ce que tu appelles le fatras, je peux démontrer par l'exemple tout ce que j'avance.

Prenons un cas qui fait appel au simple bon sens :
Celui qui a besoin d'un produit qui va augmenter le lendemain, s'il a l'argent nécessaire, l'achète immédiatement. Inversement, s'il sait que dans un ou deux jours il le paiera nettement moins cher, il retarde au maximum son achat.

Compte tenu de la croissance de productivité, les critères d'inflation que nous impose la BCE nous mettent quasi systématiquement dans la seconde situation.

Cordialement

Revenir en haut Aller en bas
http://martin.constant@wanadoo.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 13:32

Prouesse a écrit:
Sauf si c'est le peuple européen qui tente la chose.
Je n'ai pas compris qu'il s'adressait au peuple européen. Quant à imaginer que les nations de la zône Euro sont intéressées par cette perspective, j'écouterai les témoignages avec curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 13:39

Donc si tu ne dis pas qu'il faut abandonner l'Euro, que faut-il faire?

Cordialement aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 15:31

Alain, c'est assez paradoxal de te voir le critiquer pour son côté "j'ai la solution" et de te voir la lui demander maintenant.

Il y a-t-il une raison qui te pousse constamment à lui chercher la critique sans n'apporter de contre analyse ou même des idées de solution ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 15:47

Même si une inflation maîtrisée mais pas trop faible est une solution, il est clair qu'elle ne peut être mise en œuvre simplement.
Il faut donc en effet trouver d'autres solutions en amont.

Le questionnement d’Alain me paraît de bon aloi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 17:43

Prouesse a écrit:
Alain, c'est assez paradoxal de te voir le critiquer pour son côté "j'ai la solution" et de te voir la lui demander maintenant.

Il y a-t-il une raison qui te pousse constamment à lui chercher la critique sans n'apporter de contre analyse ou même des idées de solution ?
J'essaye de limiter mes questions à des points importants, car ses discours interminables demanderaient une critique détaillée; mais nos premiers contacts ont montré qu'il suit sa petite idée, même si par exemple il reconnait un jour que ses attaques contre Trichet sont sans rapport avec le problème, il recommence le lendemain et encore aujourd'hui. Je n'aime pas trop me répéter.
Donc je continuerais de poser une question sérieuse de temps en temps pour que les lecteurs éventuels voient qu'il ne faut pas avaler ses pages d'écritures sans examen.
Revenir en haut Aller en bas
Prouesse

avatar

Masculin Nombre de messages : 2869
Age : 33
Localisation : La Madeleine
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 19:12

Le lecteur que je suis attends dans ce cas plus qu'un panneau "Warning".
Une autre voie de réflexion peut-être, même si tu ne souhaites pas y participer par la suite, serait bien reçue.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 19:38

Prouesse a écrit:
Le lecteur que je suis attends dans ce cas plus qu'un panneau "Warning".
Voilà :
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 19:48

Prouesse a écrit:
Le lecteur que je suis attends dans ce cas plus qu'un panneau "Warning".
Une autre voie de réflexion peut-être, même si tu ne souhaites pas y participer par la suite, serait bien reçue.

La voie "Café du Commerce" ça t'irait ?
Revenir en haut Aller en bas
democ-soc

avatar

Masculin Nombre de messages : 2419
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 22:20

Alain BERTIER a écrit:
Donc si tu ne dis pas qu'il faut abandonner l'Euro, que faut-il faire?
C'est simple: la monnaie doit etre sous le controle du peuple via ses représentants.
Tout simplement parce qu'on sait depuis Keynes que la monnaie n'est pas neutre mais que c'est un levier politique, et qui doit donc etre du ressort du politique!
Une banque centrale 100% indépendante est une anomalie technocratique européenne qu'on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde.
Ca ne me parait pas scandaleux de demander la fin de cette exception (qui, perso, m'a toujours semblé scandaleuse, au moins par principe)...
Revenir en haut Aller en bas
Alain BERTIER



Masculin Nombre de messages : 2692
Age : 78
Localisation : DREUX
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   Ven 16 Mai 2008 - 23:22

democ-soc a écrit:
Alain BERTIER a écrit:
Donc si tu ne dis pas qu'il faut abandonner l'Euro, que faut-il faire?
C'est simple: la monnaie doit etre sous le controle du peuple via ses représentants.
Tout simplement parce qu'on sait depuis Keynes que la monnaie n'est pas neutre mais que c'est un levier politique, et qui doit donc etre du ressort du politique!
Une banque centrale 100% indépendante est une anomalie technocratique européenne qu'on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde.
Ca ne me parait pas scandaleux de demander la fin de cette exception (qui, perso, m'a toujours semblé scandaleuse, au moins par principe)...
Ben c'est pas dur, soit tu persuades la France de se retirer de l'Euro, soit tu vas convaincre tous nos collègues européens qu'il faut changer. Pour ma part, je militerai dans le camp d'en face avec vigueur. Il faut dire que quand on se rappelle comment une Banque de France totalement inféodée à l'Etat a géré la monnaie, ta théorie fait doucement rigoler.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La capitalisme de catastrophe   

Revenir en haut Aller en bas
 
La capitalisme de catastrophe
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Démocratie, Humanisme et Capitalisme
» Catastrophe cosmétique
» la catastrophe de Feyzin le 4 janvier 1966
» La catastrophe de Bouzey 27 avril 1895
» Catastrophe de Bhopal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Programme du Modem - Boite à idées-
Sauter vers: