Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
nonoLeRobot



Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mar 22 Mai 2007 - 21:06

Citation :
Un chinois a strictement le même droit que moi de posséder un ou deux véhicules, de se chauffer au fioul, de se climatiser...

C'est pas une histoire de droit, mais de possibilité, s'il n'y a plus, il n'y a plus.

En revanche, les villes de la Chine comme celle du Japon sont excessivement bien adaptée pour le vélo. Et même au Japon ou le niveau de vie est élevé, tout le monde est en vélo dans les grandes villes. Un peu comme Amsterdam je crois. D'ailleurs je crois que la Chine prévoie de faire des villes autonomes, pareil en Angleterre.

C'est comme habiter sur son lieu de travail, et consommer des produits locaux, et avoir un chauffage solaire, ce sont des choses parfaitement réalisables sans avoir besoin de retourner dans des grottes. De toute façon il n'y aurrait pas assez de grottes pour tout le monde. Avec des habitudes différentes, avoir un niveau de vie élevé ne correspondrait pas forcément à consommer beaucoup de pétrole. Par contre vivre en pavillon de banlieu ou voyager souvent très loin devra être limité. Mais on pourra améliorer son ordinaire pour éviter d'avoir envie d'aller loin et souvent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kyot-home.com
etolie

avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 49
Localisation : Dans le ventre de la France (Limousin et Creuse)
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mar 22 Mai 2007 - 21:21

nonoLeRobot a écrit:
Citation :
Un chinois a strictement le même droit que moi de posséder un ou deux véhicules, de se chauffer au fioul, de se climatiser...

C'est pas une histoire de droit, mais de possibilité, s'il n'y a plus, il n'y a plus.

En revanche, les villes de la Chine comme celle du Japon sont excessivement bien adaptée pour le vélo. Et même au Japon ou le niveau de vie est élevé, tout le monde est en vélo dans les grandes villes. Un peu comme Amsterdam je crois. D'ailleurs je crois que la Chine prévoie de faire des villes autonomes, pareil en Angleterre.

C'est comme habiter sur son lieu de travail, et consommer des produits locaux, et avoir un chauffage solaire, ce sont des choses parfaitement réalisables sans avoir besoin de retourner dans des grottes. De toute façon il n'y aurrait pas assez de grottes pour tout le monde. Avec des habitudes différentes, avoir un niveau de vie élevé ne correspondrait pas forcément à consommer beaucoup de pétrole. Par contre vivre en pavillon de banlieu ou voyager souvent très loin devra être limité. Mais on pourra améliorer son ordinaire pour éviter d'avoir envie d'aller loin et souvent.

C'est pas possible. Ton chinois "parvenu" (sans aucun mépris), VOUDRA visiter l'europe, les USA, le monde. Et il aura des moyens financiers aussi importants voire beaucoup plus importants que toi. Et là où il y a la demande et les sous, vont les technologies.
De la même façon, il ne voudra plus avoir chaud/froid et il consommera de l'énergie comme du sirop.
Le vélo, oui, il en fera, pas habitude et ses enfants pour faire du sport (si toutefois ils ne le font pas en appartement).
Le niveau de vie élevé va avec la lumière, l'air conditionné et/ ou le chauffage, les télévisions, les ordinateurs, les frigos, les machiones à laver, à sécher etc... Bien sûr que nous pouvons nous "raisoner" un peu. Mais ce sera bien loin de suffire. Donc, il faut trouver des énergies puissantes, non épuisables et non mortifères pour l'homme et l'environnement.
Il faut trouver des moyens de recycler les déchets nucléaires et en attendant marcher le plus possible à l'électricité, même si on doit avoir des voitures qui ont 3 heures d'autonomie et vont à 60 à l'heure dans un premier temps. L'homme trouvera le moyen de s'affranchir du fardeau de l'énergie, de la famine, d'un grand nombre de maladies et de virus. Son tempérament belliqueux est à mon avis, beaucoup plus inquiétant.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Paulinus

avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 54
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 23 Mai 2007 - 9:49

Paldeolien a écrit:
Selon moi, nous devons, limiter notre démographie, construire uniquement du matériel qui traverse le temps et surtout qui est réparable, surtout!

L'humain doit se recentrer sur sa vie, intégrer l'environnement dans son quotidien, gérer au mieux, décroitre.

Si l'analyse est à peu près juste, je suis en total désaccord avec les "solutions" que tu proposes.

"limiter" et "décroitre" sont deux concepts fermés en total opposition avec le fonctionnement primaire de "l'universel", du "naturel", et est un plus grand danger encore que le nucléaire pour l'humanité.

- L'universel : c'est à dire le fonctionnement intrinsèque de l'univers, c'est l'expansion. Tout dans l'infiniment grand est en expansion, plus ou moins rapide. Une étoile qui ne peut plus d'étendre, s'effondre. Tout dans l'infiniment petit est en expansion. Essayes d'arrêter, une fraction de seconde, un électron, voir pire un photon.

- La nature, via la vie, n'a qu'une seule voie : s'étendre. Evoluer partout pour occuper le maximum d'espace. Pour répondre à cette extension, l'homme est né avec des outils d'une efficacité jamais connu jusqu'à présent dans la nature pour occuper des lieux inaccessibles jusqu'à présent.

- De part ses caracteristiques incomplètes, (ce n'est pas un dieu), l'homme (comme les autres être vivant) a tendance, une fois une niche écologique occupée, à y rester. La pression naturelle, qu'elle soit externe à l'homme, ou induit par lui, permet de retrouver ce besoin d'expansion nécessaire à la nature.

- Si, pour une raison quelconque, l'homme (et l'humanité) décidait de ne plus répondre à ce besoin, nul doute qu'il arriverait à vivre quelques temps, plus ou moins court, d'un certain "âge d'or". Mais il arriverait nécessairement un moment où sa civilisation s'effondrerait. La nature, alors, de par son fonctionnement de base, repartirait après un temps plus ou moins long (elle a le temps, puisque elle ne le compte pas) vers une ou plusieurs espèces plus apte à répondre à son besoin d'expansion.

Alors, l'humanité n'est encore qu'un enfant, aussi, il serait bien dommage de s'interdire d'évoluer et d'occuper une niche encore inaccessible à la nature : l'espace. C'est le seul et unique moyen de respecter et de participer à ce qui nous fait vibrer : la vie et son expansion.

Mais, l'homme, tel que la nature l'a fait, est faible. La nature ne lui a que fourni les moyens de s'améliorer. Alors, oui à l'étude du nucléaire, oui à l'étude des OGM et même oui à l'étude et l'amélioration de son propre corps. Mais attention au but recherché par ces études. Aussi, mes critiques se tournent vers tout ce qui sera régressif plutôt qu'expansion. Ainsi, l'utilisation d'OGM pour obliger les agriculteurs a passer par un unique fournisseur est régressif et non naturel. Mais continuer l'étude pour arriver à faire pousser des plantes sur la lune est un véritable challenge qui sera utile à nos descendants, même si c'est dans 300 ans, c'est aussi le temps qu'il faudra pour y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
etolie

avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 49
Localisation : Dans le ventre de la France (Limousin et Creuse)
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 23 Mai 2007 - 10:05

Paldeolien a écrit:
Etolie tu es selon moi trop optimiste et insouciante dans ton rapport entre l'homme et l'énergie.

Dis toi que le seul moyen connu actuellement de produire de l'électricité de façons abondante c'est de faire tourner du cuivre dans un champ magnétique.

Le nucléaire fonctionne sur ce principe, il n'y a pas d'énergie électrique nucléaire, c'est un non sens.
La seule énergie électrique rentable que nous connaissons provient des alternateur.

Dans une centrale nucléaire, dans une éolienne, dans un barrage hydro-électrique, dans une voiture, et toutes les sources de production de quantité, c'est toujours un alternateur qui produit l'électricité.

Cette invention date, et depuis nous n'avons rien trouvé de mieux, malgré nos recherches.
Même avec les matériaux supra-conducteurs, ce principe restera le même, fission ou fusion, on en restera toujours là.

La science trouve toujours ses limites.
Je ne suis pas aussi confiant que toi, il n'y aura pas de miracle, et encore moins avec le nucléaire, pas assez tôt en tout cas.

Je te rappelle que derrière le mot nucléaire il y a le mot combustible, et un combustible s'épuise, tôt ou ... tard.

Pétrole, nucléaire, même lutte, même combat.

Notre terre n'est pas une ressource inépuisable, loin s'en faut, on le voit bien avec le pétrole, on le verra avec les autres sources fossiles.

Si salut il y a, il viendra des énergies renouvelables, et il y a fort à parier que nous devrons, qu'on soient Chinois, Américain, Européen, etc...changer notre rapport à l'énergie.

Nous même, notre corps consomme de l'énergie, les céréales que nous mangeons par exemple, tu peux les voir comme un combustible, nous brulons des calories.

Les Chinois, et j'en suis certain seront stoppé dans leur élan, pour une simple raison, l'eau.
En Chine, l'eau est déjà un denrée qui manque, et tous les processus industriels consomment tôt ou tard de l'eau.
Un véhicule consomme de l'eau.

En outre, la société de consommation comme nous la vivons implique une consommation d'énergie énorme pour produire des objets qui ne durent pas, la finalité veut que l'on re-consomme à nouveau de l'énergie pour re-fabriquer ces mêmes objets. Et ça c'est une lourde erreur que nous allons très vite payer.

Selon moi, nous devons, limiter notre démographie, construire uniquement du matériel qui traverse le temps et surtout qui est réparable, surtout!

Pour l'énergie, nous devons miser sur les ENR, en masse, que tu le veuilles ou pas, l'ère des énergies fossiles est finie.
L'humain doit se recentrer sur sa vie, intégrer l'environnement dans son quotidien, gérer au mieux, décroitre.

Sans cela, point de salut.
Produire, et consommer est un non sens écologique.

Durable et société de consommation ne peuvent pas cohabiter.
On a eu le beurre, l'argent du beurre, on aura pas la crémière.

Décroitre... impossible. Vue de l'esprit.

L'énergie solaire captée dans les déserts, les systhèmes éoliens en mer, de nouveaux moyens pour désaliniser l'eau de mer, et LES ENERGIES que nous n'avons pas encore trouvées permettront un renouveau sans précédent.

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Paldeolien

avatar

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Jeu 24 Mai 2007 - 17:50

Paulinus a écrit:

Il est donc possible, qu'àprès s'être tant étendu sur sa planète, trop nombreux sont ceux qui pensent comme toi. Alors, il est possible que l'espèce humaine retombe à quelques millions d'individus. Mais alors, une nouvelle période d'expansion, plus mature, reprendra, pour éviter le risque d'extinction.

Je ne reprendrais pas ton argumentaire pour pas polluer le fil comme je le dit plus haut.
Je suis toutefois d'accord sur le fait qu'après l'extinction, si il y a extinction, une nouvelle forme d'expansion reprendra, et plus précisément une nouvelle forme de vie.
A dire que l'homme résistera, là, je doute...

En tout état de causes, il est louable de penser que nous devons prendre grand soin de cette terre qui nous abrite. Et donc de tendre vers une croissance durable, mais une vraie, avec économies des ressources à la clef et recyclage plein pot.
Revenir en haut Aller en bas
pascal47

avatar

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 54
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Dim 3 Juin 2007 - 18:18

La croissance en question


LE MONDE | 31.05.07 | 09h41 • Mis à jour le 31.05.07 | 09h47
Conservez cet article dans votre classeur.
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts

Croissance,croissance, croissance ! Economistes, politiques, entrepreneurs, journalistes, tous n'ont que ce mot à l'esprit quand il s'agit de parler des solutions à apporter aux maux de la société. Souvent, ils oublient même que leur mot fétiche n'est qu'un moyen, et le posent en objectif absolu, qui vaudrait par lui-même.



Cette obsession, qui rassemble la droite et la gauche, est aveugle à l'ampleur de la crise écologique : changement climatique, mais aussi crise historique de la biodiversité et contamination chimique de l'environnement et des êtres. C'est que l'instrument qui sert de boussole aux responsables, le PIB (produit intérieur brut), est dangereusement défectueux : il n'inclut pas la dégradation de la biosphère. Cela signifie que nous contractons à l'égard de celle-ci une dette toujours croissante. La dérégulation émergente des grands écosystèmes planétaires est le prix de cette dette. Si rien ne change, les annuités ne vont plus cesser de s'en alourdir.

L'obsession de la croissance est aussi idéologique, car elle fait abstraction de tout contexte social. En fait, la croissance ne fait pas en soi reculer le chômage : "Entre 1978 et 2005, le PIB en France a connu une croissance de plus de 80 %, remarque Nicolas Ridoux dans le journal La Décroissance d'avril. Dans le même temps, non seulement le chômage n'a pas diminué, mais il a doublé, passant de 5 à 10 %." Le Bureau international du travail et la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement confirment : malgré une hausse du PIB mondial de 5 % par an, le chômage ne diminue pas. Le Fonds monétaire international et la Banque mondiale observent aussi que l'élévation du PIB ne fait pas reculer la pauvreté ni l'inégalité. En réalité, l'invocation permanente de la croissance est un moyen de ne pas remettre en cause l'inégalité extrême des revenus et des patrimoines, en faisant croire à chacun que son niveau de vie va s'améliorer.

Il y a urgence à réinterroger le sens et le contenu de cette obsession moderne. Une piste nouvelle est de viser la réduction des consommations matérielles, c'est-àdire des prélèvements que nous faisons sur les ressources naturelles. Un rapport du Parlement européen, présenté en mars par la députée Kartika Tamara Liotar, le propose : "Il convient de réduire par quatre, à l'horizon 2030, la consommation de ressources primaires non renouvelables dans l'Union européenne."


Rares sont les politiques qui prennent conscience de l'urgence. Le 16 janvier, dans une conférence de presse à Paris, Alain Juppé déclarait : "C'est une autre croissance qu'il faut inventer, qui s'accompagne d'une décroissance des gaspillages, et nous avons besoin, dans un monde frappé par la pauvreté et les inégalités, d'une croissance moins consommatrice des énergies et des ressources non renouvelables, une croissance respectueuse des équilibres naturels, une croissance qui s'accompagne d'autres modalités de consommation et de production." Très beaux mots. Qu'il faut faire vivre, Monsieur le Minitre.



http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-916465,0.html?xtor=RSS-3244
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

avatar

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 54
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Lun 4 Juin 2007 - 20:24

Bonsoir,

On sent dans les différentes interventions les années lumières d'une prise de conscience de notre situation...

http://www.manicore.com/documentation/club_rome.html

Graphique interressant concernant l'évolution de la population mondiale (entre autre).


Dernière édition par le Mer 10 Oct 2007 - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
Paldeolien

avatar

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Lun 4 Juin 2007 - 22:35

pascal47 a écrit:
Bonsoir,

On sent dans les différentes interventions les années lumières d'une prise de conscience de notre situation...

http://www.manicore.com/documentation/club_rome.html

Graphique interressant concernant l'évolution de la population mondiale (entre autre) soulevé par une personne ici.

Ben oui, les graphiques aboutissent toujours aux mêmes situations...Pas très rassurantes d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
cebrian6
Invité



MessageSujet: bonjour à tous?   Mer 6 Juin 2007 - 14:29

Je me pose une question simple , si les états:up: -unis ont fait une guerre civile à cause de l'esclavagisme , au vue du nombres d'états et de villes prinçipales qui veulent mettre en place une politique drastique de rattrapage dans l'écologie et la diminution réelle de leurs réchauffements dont ils sont pleinement responsable et devant la nullité de leurs gourvernement fédérale, y aura t'il sécéssion entre les villes et états pour l'actualisation et ceux qui ont on rien à ....

Ce ne sera pas une guerre moderne , mais plutôt une non reconnaissance du président et de la tutelle fédérale des états-unis actuel qui pourrait faire naître une autre présidence fédérale soit deux président aux states.

Je pense que celà peut faire sourir , mais quant il s'agit de questions serieuses le peuple américains à souvant prouvé qu'ils ne font pas dans la demi mesure, biensûr si les démocrates passent et éjecte bush , les accords écologiques vont aller à une vitesse de rattrapage dont les états unis ont le secret.

silvere
Revenir en haut Aller en bas
pascal47

avatar

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 54
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 6 Juin 2007 - 21:00

« Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle
peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »
Kenneth Boulding
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
pascal47

avatar

Masculin Nombre de messages : 610
Age : 54
Localisation : agen
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 10 Oct 2007 - 11:05

En fait à force de surfer sur le net et de lire certains livres , je suis très pessimiste.

On sens d'ailleur sur le site de Janvovici malgrés son mode d'expression qui tend vers l'humour, un certain pessimiste meme s'il ne le dit pas.

La situation est grave. Très grave.


Les problèmes s'accumulent et on se demande plus si "le ciel va nous tomber sur la terre" mais quand et avec qu'elle force ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.laicite1905.com/index.htm
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mar 20 Nov 2007 - 12:43

18.11.2007


Politique: L’écologie politique doit être un vecteur de morale politique, par Corinne LEPAGE et Yann WEHRLING




  • SELECTION RELATIO SUR LE FIGARO



    <LI id=article>


    «Ce n’est pas parce que les écologistes ont eu le tort d’avoir raison trop tôt qu’ils doivent considérer aujourd’hui leur tâche comme achevée».



  • Une tribune de l’ancien ministre, présidente de Cap 21, Corinne Lepage et de l’ancien secrétaire national des Verts, Yann Wehrling.






  • Après les annonces faites par le président de la République à l’issue du «Grenelle de l’environnement», une question redondante est apparue : à quoi servent désormais les écologistes ? En effet, dès lors que de nombreuses mesures proposées depuis des années par les mouvements politiques écologistes et par les associations sont retenues par le gouvernement, et qu’en définitive ces choix ont été faits apparemment sans que l’écologie politique n’y ait participé, on peut s’interroger sur l’utilité de mouvements écologistes sur le plan politique.
    Il est vrai que le «Grenelle de l’environnement» sonne le glas d’une certaine écologie politique, faite de contestation permanente et du déni de la réalité économique. Pour autant, l’écologie politique a un véritable avenir à condition de savoir transformer une posture flirtant avec une décroissance incompréhensible pour l’immense majorité de nos concitoyens en un mouvement profondément dynamique et tout orienté vers une meilleure qualité de vie. Ce n’est pas parce que les écologistes ont eu le tort d’avoir raison trop tôt qu’ils doivent considérer aujourd’hui leur tâche comme achevée. En revanche, ils ont à se renouveler profondément pour faire de la qualité de vie de leurs enfants l’objectif de leur propre vie. Cela commence d’abord par la mise en valeur du travail accompli.
    Tout d’abord, sans les efforts accumulés depuis des décennies par les écologistes, le «Grenelle» aurait été impossible. C’est précisément la connaissance des problèmes et la réflexion très en amont sur les solutions possibles qui a permis des avancées dont certaines ne sont du reste que le rattrapage du retard français sur les obligations de l’Union européenne et a fortiori sur les pays les plus avancés en Europe. Mais ce n’est pas parce que globalement une partie du monde économique a compris les opportunités liées à l’apparition du marché des nouvelles technologies environnementales et qu’une partie du monde politique a compris que la société française était mûre pour entrer et dans la réalité de l’urgence écologique que l’économie est pour autant devenue environnementale.
    (dessin de Yann Wehrling)
  • Sur un plan économique, le projet de taxe carbone nous fait tout au plus entrer dans l’ère du marché efficient, c’est-à-dire celui qui permet d’internaliser les coûts externes, ou tout au moins certains d’entre eux, mais il ne constitue qu’une première étape vers l’éco-économie, celle qui permettra effectivement le développement d’une économie cohérente, en boucle, assise sur la vérité écologique des prix et sur un indice de bien-être économique et social. Dès lors, la tâche de l’écologie politique est précisément de penser ce projet cohérent, global, et de proposer et les solutions à la fois économiques et politiques permettant d’y parvenir. Il ne s’agit pas seulement de développer le business vert. Il s’agit de faire du projet écologique un projet de bien-être global intégrant à part entière la santé publique et la qualité de la vie au sens général du terme.
    Quant aux objectifs, dès lors que la prise de conscience de l’urgence écologique est acquise, ils ne peuvent être que ceux d’une société responsable et convaincue d’une contrainte éthique forte, ce qui implique à l’évidence que d’autres domaines sont immédiatement concernés comme la lutte contre toutes les formes de corruptions, corruption rimant souvent avec pollution, une véritable solida&shy;rité dans l’espace comme dans le temps entre les humains et la défense d’une planétarisation qui dépasse la mondialisation lui donnant un sens.
    Parce qu’ils réfléchissent depuis plusieurs décennies sur les solutions susceptibles d’être apportées à la crise sans précédent que nous vivons, les écologistes doivent mettre un point d’honneur à être des facteurs d’initiative et de dynamisme, pour vous éviter que la prise de conscience soit récupérée à des fins uniquement lucratives et de court terme alors qu’il s’agit de créer les conditions d’un développement plus juste et de long terme.
    En quelque sorte, l’écologie politique se doit d’être à la fois un laboratoire d’idées pour comprendre et penser le nouveau développement, une source permanente de propositions à mettre en œuvre pour rendre possible, dans la durée, la révolution que nous avons à accomplir et enfin un socle très ferme sur les principes, sans lequel toutes les tentations même les plus folles seront possibles. En un mot, l’écologie politique doit être un vecteur de morale politique, chacun d’entre nous devant, pour reprendre la formule de Steiner, laisser la maison plus belle en sortant qu’il ne l’a trouvée en entrant.
  • CORINNE LEPAGE & YANN WEHRLING
Revenir en haut Aller en bas
juju41

avatar

Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 64
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Lun 10 Déc 2007 - 17:26

1. Sélectionnez une séquence
InternationalEuropeSociétéOLD SociétéLe Grenelle de l'environnement
- Al Gore appelle à "faire la paix avec la planète"
nouvel obs 10.12.07 | 15h59




OSLO (Reuters) - Recevant lundi le prix Nobel de la Paix 2007 dont il est le co-lauréat, Al Gore a déclaré qu'il était temps de mettre fin à la guerre menée contre la planète.

L'ancien vice-président américain partage le prix avec le Groupe intergouvernemental d'experts sur les changements climatiques (Giec), présidé par le scientifique indien Rajendra Pachauri.



"Sans nous en rendre compte, nous avons déclaré la guerre à la Terre elle-même", a déclaré Gore dans son discours. "Il est temps de faire la paix avec la planète."

"Le tissu de vie dont nous dépendons est en train d'être déchiré et élimé", a-t-il averti.

Gore a rappelé que chaque jour, 70 millions de tonnes de gaz à effet de serre, en majeure partie du dioxyde de carbone (CO2), étaient injectées dans l'atmosphère.

"Nous devons rapidement susciter dans notre civilisation un sentiment d'urgence et de détermination qui n'a auparavant été vu que lorsque les Etats se mobilisaient pour la guerre", a-t-il ajouté, souhaitant que la protection de l'environnement devienne "le principe fédérateur de la communauté internationale".

Gore a annoncé qu'il demanderait à la conférence de l'Onu sur le climat, à Bali en Indonésie, de se montrer audacieuse dans le lancement des négociations vers le prochain traité de limitation des émissions de gaz à effet de serre.

Il a à nouveau appelé à la mise en place de ce traité dès 2010, soit deux ans plus tôt que prévu, et souhaité que les chefs d'Etat se réunissent tous les trois mois jusqu'à la conclusion de l'accord.

L'ancien vice-président a également appelé à un moratoire sur la construction de nouvelles centrales électriques à charbon ne prévoyant pas de système de capture et de stockage du CO2.

"Par-dessus tout, nous devons fixer un prix au carbone", a-t-il ajouté, demandant la création d'une taxe CO2 dont la charge serait transférée des salariés vers les industries polluantes.

Selon Gore, l'issue de la lutte dépendra finalement de l'attitude des deux principaux pays émetteurs, les Etats-Unis et la Chine, qu'il a appelé à prendre "les mesures les plus courageuses".
Revenir en haut Aller en bas
Cirdec



Masculin Nombre de messages : 6
Age : 32
Localisation : Provence
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Agriculture et Avenir   Lun 8 Juin 2009 - 9:58

L'agriculture est le présent, le passé et l'avenir de l'humanité. Alors que le cours du blé monte à toute vitesse, ceci dû au pseudo développement des "bio-carburants", une grande partie de la population mondiale doit se serrer la ceinture faute de pouvoir manger.
Pendant ce temps, les sociètés riches gaspillent la nourriture. Si la répartition des denrées alimentaires étaient correctement effectué, personne ne connaitraient la faim sur la Terre.

Je propose que la France, qui a une des premières agriculture d'UE, organise sa filière agricole (Et si les agriculteurs devenaient des fonctionnaires? Et si les groupes pétroliers devenaient des raffineries et des cultivateurs de bio carburants?)
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 10 Juin 2009 - 14:19

Citation :
L’industrie automobile licencie ? Pas grave, on va construire des panneaux solaires !
Mais un panneau solaire, ça roule pas terrible... lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 31
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 10 Juin 2009 - 15:19

Je ne suis pas d'accord avec toi Yann35, la recherche et la science, s'il y a une grande volonté de la part des états (donc pas avec Sarko bien sûr) peut tout a fait nous maintenir a confort égal voir meilleur tout en respectant la planète.

Mais c'est sûr qu'il faut investir un grand coup, et ne pas laisser faire les entreprises, ou alors les orienter en les forçant...

Je ne sais pas si je suis hors sujet par rapport a ce que tu disais mais tant pis lol.
En tout cas par exemple j'ai pas mal d'espoir dans la Fusion thermonucléaire (je suis étudiant dans le domaine donc normal lol) pour apporter une énergie sans trop sacrifier la planète.
Mais les verts sont contre bien sûr... Il y a encore des déchets nucléaires mais largement moins et si on fait vraiment un effort on peut réussir a les diminuer de manière a pouvoir les stocker.

Évidemment il faut contrôler tout ca.
Mais le projet Iter c'est vraiment rien, je pense qu'il devrait déjà il y en avoir 10 comme ca pour réussir a faire quelque chose.

Quand on voit que les panneaux solaire sont en réalité plus polluant que tout mais que tout le monde veut développer ca...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
Arckalypse

avatar

Masculin Nombre de messages : 116
Age : 37
Localisation : Falaise (14)
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 10 Juin 2009 - 15:31

Vincent a écrit:

Quand on voit que les panneaux solaire sont en réalité plus polluant que tout mais que tout le monde veut développer ca...

Pourquoi plus polluant ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 10 Juin 2009 - 15:38

Arckalypse a écrit:
Vincent a écrit:

Quand on voit que les panneaux solaire sont en réalité plus polluant que tout mais que tout le monde veut développer ca...

Pourquoi plus polluant ?
Plus que tout, c'est peut-être aller un peu - trop - loin, mais il est tout de même vrai qu'il faut prendre en compte le coût écologique de leur fabrication, chose souvent oubliée (idem pour les éoliennes, d'ailleurs - lesquelles sont, cela intégré, sensiblement plus polluantes que les panneaux solaires).
D'un autre côté, ne pas oublier que le composant principal n'est autre que le silicium, substance qui ne risque guère de polluer la planète, vu qu'on en a plein nos plages et qu'elle compose plus du quart de la croûte terrestre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 10 Juin 2009 - 15:40

oui tient ?c'est pas la panacée, mais c'est mieux qu'une centrale thermique
Revenir en haut Aller en bas
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 31
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 10 Juin 2009 - 15:40

Leur fabrication (notamment le traitement du silicium qu'il contient)
est très polluante (après une fois construit aucun problème bien sûr).

Par contre les panneaux solaires thermiques (qui servent a chauffer l'eau pour chauffage de la maison ou pour l'eau chaude qu'on utilise)
sont beaucoup mieux (c'est de l'eau ou un autre fluide qui est directement chauffé, pas besoin de silicium)

En plus le silicium est de plus en plus cher car la demande est forte.
Donc les champs de panneaux solaires c'est pas terrible.
Par contre des panneaux solaires de chauffage d'eau individuels sur les toits c'est beaucoup mieux.

Par contre si on utilise d'autre matériaux pour les panneaux photovoltaiques la je suis d'accord (il y a pas mal de recherche la dessus en ce moment)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 10 Juin 2009 - 15:41

là je préfère Smile
Revenir en haut Aller en bas
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 31
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 10 Juin 2009 - 15:42

Jean-Luc a écrit:
Arckalypse a écrit:
Vincent a écrit:

Quand on voit que les panneaux solaire sont en réalité plus polluant que tout mais que tout le monde veut développer ca...

Pourquoi plus polluant ?
Plus que tout, c'est peut-être aller un peu - trop - loin, mais il est tout de même vrai qu'il faut prendre en compte le coût écologique de leur fabrication, chose souvent oubliée (idem pour les éoliennes, d'ailleurs - lesquelles sont, cela intégré, sensiblement plus polluantes que les panneaux solaires).
D'un autre côté, ne pas oublier que le composant principal n'est autre que le silicium, substance qui ne risque guère de polluer la planète, vu qu'on en a plein nos plages et qu'elle compose plus du quart de la croûte terrestre.

Oui oui j'exagérais en disant plus polluant que tout.
Par contre Jean-Luc ca m'étonne que la fabrication d'éoliennes soit plus polluante que les panneaux photovoltaiques?
peut-être en CO2 mais alors pas en pollution "chimique" (pendant le traitement du silicium)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 10 Juin 2009 - 15:43

Vincent a écrit:
En plus le silicium est de plus en plus cher car la demande est forte.
Faut pas pousser, c'est juste un phénomène artificiel de profits maximaux. Le coût de "fabrication" est essentiellement celui de la purification. On on sait de mieux en mieux tirer parti de silicium de moins en moins pur. Les coûts devraient donc considérablement baisser.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 10 Juin 2009 - 15:44

De toute manière tout est polluant, tant qu'on a pas rebâti le système, mieux vaut prendre ce qui envoie le moins de CO2 dans l'atmosphère
Revenir en haut Aller en bas
Vincent

avatar

Masculin Nombre de messages : 3238
Age : 31
Localisation : Antony
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 10 Juin 2009 - 15:49

vincent15 a écrit:
De toute manière tout est polluant, tant qu'on a pas rebâti le système, mieux vaut prendre ce qui envoie le moins de CO2 dans l'atmosphère

D'accord mais le cout en CO2 émis et matériaux utilisés a la fabrication est il me semble beaucoup plus élevé pour un panneau solaire que pour une centrale nucléaire, proportionnelement a l'energie produite bien sur!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.prefrance.fr
Jean-Luc

avatar

Masculin Nombre de messages : 17976
Age : 67
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   Mer 10 Juin 2009 - 15:50

Vincent a écrit:
Oui oui j'exagérais en disant plus polluant que tout.
Par contre Jean-Luc ca m'étonne que la fabrication d'éoliennes soit plus polluante que les panneaux photovoltaiques?
Une éolienne est fabriquée à partir de nombreux matériaux divers, notamment métal (beaucoup) et plastique.
Vincent a écrit:
peut-être en CO2 mais alors pas en pollution "chimique" (pendant le traitement du silicium)
La "fabrication" du silicium est principalement thermique. La phase chimique dépend du degré de pureté à obtenir.
En outre, on sait déjà faire des cellules photovoltaïques à partir de matériaux organiques, voie qui devrait pouvoir se révéler très peu polluante.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Topic général] Enjeu politique, humain, mondial   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Topic général] Enjeu politique, humain, mondial
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Mondial-tv
» Approche socio-politique de l'Asie musulman
» [Politique] Géorgie - Russie - Osséties - Abkhazie- Kosovo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Débats et projets :: Exprimez-Vous sur les grands thèmes :: Ecologie-
Sauter vers: