Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Immigration, allocations, intégration, consternation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
R_Guiscard



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Lun 23 Juil 2012 - 23:16

Revenir en haut Aller en bas
R_Guiscard



Masculin Nombre de messages : 9
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Sam 25 Aoû 2012 - 18:40

d'avalie noire a écrit:
@R_Guiscard
Ce qui est bien, quand on arrive sur un forum, c'est de se présenter.

36 ans. Ouvrier.

Citation :
Surtout quand on tient des propos qui ressemblent beaucoup à ceux du FN.

Le FN est un parti républicain, démocrate et légal. Qu'avez vous contre le FN?


Citation :
Nous sommes trés accueillants, mais les trolls et provocateurs ne sont pas admis.

Si le simple fait d'être hostile à l'immigration et de raisonner en terme d'ethnie relève du trollisme, alors vous n'êtes pas accueillant, non. Vous êtes sectaire.

Citation :
Les Domtom sont aussi français que vous ou moi.

Pas à mes yeux.
Citation :

La notion ne frnaçais "autochtone" n'existe pas, ni en droit, ni en réalité, encore moins avec tous ceux qui sont arrivés sur notre sol depuis un siécle.

A mes yeux, si.

J'appelle français autochtone ceux dont les racines sont en France.

Question: pourquoi faire entrer des immigrés dans un pays qui compte des millions de chômeurs.
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Sam 25 Aoû 2012 - 19:19

j'ai des racines partout,de France et d'ailleurs ça fait de moi, une étrangère, non française?
ce genre d'idées n'est pas admise ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Sam 25 Aoû 2012 - 19:59

Et l'histoire de France n'est faite que de mélanges entre les "locaux" et les "étrangers". Ça a même commencé bien avant que ce pays ne s'appelle France.

Donc les immigrés actuels et ceux des décennies précédentes ne font que perpétuer une pratique millénaire.

Ça me fait bien rigoler quand on parle de racines, de droit du sol et j'en passe. Comment avec des antécédents pareils fait-on pour déterminer qui est "de souche" et qui ne l'est pas ?
Revenir en haut Aller en bas
R_Guiscard



Masculin Nombre de messages : 9
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Dim 26 Aoû 2012 - 21:21

Une question simple: Pourquoi faire entrer chaque année des centaines de milliers d'étrangers dans un pays qui compte des millions de chômeurs?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Lun 27 Aoû 2012 - 8:15

Pourquoi les Français "de souche" refusent les boulots que les immigrés acceptent ?
Revenir en haut Aller en bas
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Lun 27 Aoû 2012 - 8:48

pourquoi les patrons véreux préfèrent des sans papiers , pour du travail au noir, à des français inscrits au chomage embauchés normalement?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Lun 27 Aoû 2012 - 9:22

R_Guiscard a écrit:
Citation :
]Les Domtom sont aussi français que vous ou moi.
Pas à mes yeux.
Citation :
La notion ne français "autochtone" n'existe pas, ni en droit, ni en réalité, encore moins avec tous ceux qui sont arrivés sur notre sol depuis un siécle.
A mes yeux, si.
Tu devrais consulter un ophtalmologue, tu as visiblement des problèmes de vision.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Gribouille



Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 46
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Lun 27 Aoû 2012 - 12:53

Pourquoi cette obstination à lier le taux de chômage à l'immigration ? Les études sont pourtant catégoriques pour montrer que l'immigration n'a aucune influence sur le chômage.
Je suis assez d'accord avec Juju, l'immigration illégale peut être la porte ouverte au travail au noir créant une concurrence déloyale avec les travailleurs nationaux. Et c'est peut être là que réside le vrai effet dévastateur sur notre modèle social contre lequel les pouvoirs publics devraient lutter. Mais dans ce cas le problème doit être étendu aux ressortissants de l'UE. Soyons clairs, passer d'un pays à l'autre est une grande liberté qui nous est offerte à nous citoyens de l'UE. Cependant, si un Polonais, Un Espagnol vient travailler en France, c'est le droit français qui doit s'appliquer, et malheureusement, c'est loin d'être le cas. Dans le sud, les entreprises espagnoles remportent tous les contrats dans la construction en faisant travailler leurs salariés avec des contrats espagnols. En Allemagne, les fermiers recrutent directement des travailleurs d'Europe de l'Est avec des contrats étrangers, ce qui leur permet d'être super compétitifs face à leurs homologues français. Que fait la France ? Que fait l'UE ? Que fait le politique à part parler de l'immigration illégale. Je crois que l'immigration est un bouc émissaire bien pratique qui permet d'éviter d'heurter certains intérêts économiques et de donner le change à des électeurs bien naïfs.
Revenir en haut Aller en bas
Gribouille



Masculin Nombre de messages : 1508
Age : 46
Localisation : Basse-Normandie
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Lun 27 Aoû 2012 - 13:06

libre a écrit:
Pourquoi les Français "de souche" refusent les boulots que les immigrés acceptent ?

Pourquoi, un type qui a Bac +2, Bac +3, Bac + 5, Bac +8 devrait accepter un poste de balayeur ?
On forme des gens, ça coûte une fortune à l'Etat, et on devrait les reléguer à ce gendre de tâche alors qu'il seraient beaucoup plus productifs ailleurs. Personnellement, je ne m'extasie pas quand un jeune diplômé va en Angleterre, au Canada ou ailleurs parce que c'est une richesse qui s'en va. Je ne lui ferai, non plus, aucun reproche s'il refuse un job mal payé qu'il juge dégradant. Attendez, l'idée de départ en démocratisant l'éducation était d'avoir des travailleurs qualifiés, si le système ne trouve pas à les employer, le problème n'est pas à rechercher dans la soi-disant oisiveté des personnes mais dans le fonctionnement défaillant de notre économie car c'est là que réside manifestement le problème.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Lun 27 Aoû 2012 - 19:09

Gribouille a écrit:
libre a écrit:
Pourquoi les Français "de souche" refusent les boulots que les immigrés acceptent ?

Pourquoi, un type qui a Bac +2, Bac +3, Bac + 5, Bac +8 devrait accepter un poste de balayeur ?
On forme des gens, ça coûte une fortune à l'Etat, et on devrait les reléguer à ce gendre de tâche alors qu'il seraient beaucoup plus productifs ailleurs. Personnellement, je ne m'extasie pas quand un jeune diplômé va en Angleterre, au Canada ou ailleurs parce que c'est une richesse qui s'en va. Je ne lui ferai, non plus, aucun reproche s'il refuse un job mal payé qu'il juge dégradant. Attendez, l'idée de départ en démocratisant l'éducation était d'avoir des travailleurs qualifiés, si le système ne trouve pas à les employer, le problème n'est pas à rechercher dans la soi-disant oisiveté des personnes mais dans le fonctionnement défaillant de notre économie car c'est là que réside manifestement le problème.

Je ne jette pas la pierre aux Bac+2 et plus, d'autant plus que j'en fais partie.

Et le problème ne vient pas forcément des demandeurs, peut-être plutôt de ceux qui "offrent".

Quoiqu'il en soit, le problème est plus complexe que les calculs mathématiques volontairement simplistes que le FN fait.

100000 immigrés en moins ça ne fait pas 100000 emplois en plus pour les Français "de souche".
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Lun 27 Aoû 2012 - 19:38

libre a écrit:
Et le problème ne vient pas forcément des demandeurs, peut-être plutôt de ceux qui "offrent".
Quand il demandent un bac+2 pour un poste payé au SMIC (… s'il est à temps plein !) qui nécessite en réalité tout juste le niveau d'entrée en 6e, faut pas chercher bien loin la cause du problème.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
R_Guiscard



Masculin Nombre de messages : 9
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Lun 27 Aoû 2012 - 21:15

libre a écrit:
Pourquoi les Français "de souche" refusent les boulots que les immigrés acceptent ?

Les français "de souche" ne refusent pas les petits boulots.

Il y a des millions de chômeurs et autres clochards qui seraient ravis de travailler comme grouillots pour 1000 euros par mois.



En 1962 nous avons été chassé d'Afrique dans des conditions apocalyptique.

Nous en avons été chassé par des arabes algériens qui avaient le statut de "français".

En 2050, noirs et arabes représenteront la majorité de la population française.

Les français blancs seront donc minoritaires dans leur propre pays

Ne risquent-ils pas alors d'être opprimés puis expulsés comme les minorités blanches d'Afrique; comme toutes les minorités de par le monde?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Lun 27 Aoû 2012 - 22:34

Les Français "de souche" refusent les boulots de merde et/ou payés au lance-pierre. Ce sont les immigrés, moins regardants sur la marchandise, qui les occupent.
Revenir en haut Aller en bas
R_Guiscard



Masculin Nombre de messages : 9
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Mar 28 Aoû 2012 - 21:09

libre a écrit:
Les Français "de souche" refusent les boulots de merde et/ou payés au lance-pierre. Ce sont les immigrés, moins regardants sur la marchandise, qui les occupent.

Si l'on peine à recruter du personnel parce que le salaire est trop bas, parce que le travail est trop dur, trop aliénant... On a deux solutions:

-Soit l'on propose des salaires plus élevés, des conditions de travail moins pénibles,

-Soit l'on va chercher des quasi-esclaves dans le tiers monde qui eux accepteront de travailler dans n'importe quelles conditions et pour n'importe quel salaire.

La première option fut choisie de 1945 à 1969, date de l'éviction de De Gaulle.

Depuis, la seconde option est privilégiée.

C'est de l'esclavagisme; c'est du dumping social; c'est de l'ultra-libéralisme; c'est immoral.

Cette politique oblige les français "de souche" à accepter eux aussi des conditions de travail toujours plus dures pour ne pas perdre leur emploi.



Autre chose: il est faux de dire que les français snobent les basses besognes. Les ouvriers "de souche" existent et ils en bavent. Ils souffrent du fait de leurs conditions de travail, mais aussi d'avoir à cohabiter avec des immigrés hostiles. Ils sont le fonds de commerce du FN.

Curieusement, ceux qui votent FN sont précisément ceux qui cohabitent avec les noirs et arabes. Comme quoi, les gens ne gagnent pas nécessairement à être connus.

Par ailleurs, les régions qui votent FN sont celles où les immigrés sont les plus nombreux. Donc... plus les français "de souche" fréquentent les immigrés, plus ils leur sont hostiles.

Alors pourquoi imposer aux français une immigration dont ils n'ont jamais voulu?

Que se passera-t-il lorsque noirs et arabes représenteront plus de 50% de la population française, en 2050?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Mar 28 Aoû 2012 - 23:01

Il y en a plein qui votent FN sans jamais avoir vu le moindre immigré.

Le dumping social, c'est la faute des immigrés ? Vous croyez que sans les immigrés ces emplois là seraient plus attirants car mieux payés et avec de meilleures conditions de travail ? Vous rêvez.

De plus, le problème de l'emploi ne concerne pas que ces emplois là. Ce que recherche une entreprise est avant tout des compétences et de l'expérience. Français de souche ou immigré n'est ni une compétence ni une expérience.

Quant à vos chiffres sur la population en 2050, je serai curieux de savoir d'où vous les sortez.

Quoiqu'il en soit, au lieu de nous ressortir les théories simplistes du FN sur le sujet, vous feriez mieux de vous renseigner sur la réalité du problème. Vous verrez que c'est un peu plus compliqué que la représentation que vous vous en faites.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Mer 29 Aoû 2012 - 10:13

R_Guiscard tente d'appliquer la vieille recette (qui hélas fonctionne) de tous les groupes sectaires, à savoir "diviser pour régner" en montant les gens les uns contre les autres sur des bases hélas rarement fondées.

Désolé, R_Guiscard, nous ne mangeons pas de ce pain-là.

Rappel de l'article premier de la déclaration universelle des droits de l'homme, que bafouent allègrement les sectaires susmentionnés :
« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
juju41



Féminin Nombre de messages : 42846
Age : 62
Localisation : Blois
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Mer 29 Aoû 2012 - 10:27

surtout que dans mon département, les villages de moins de 1000 habitants voir 100,,moyenne d'age 70 ans et plus, paumés dans la Beauce, ont voté FN à plus de 75%, alors que ils n'ont jamais vu un arabe ou un noir depuis des décennies..et ça fait un bail qu'ils ne bossent plus.. merci TF1..
Revenir en haut Aller en bas
Marencau



Masculin Nombre de messages : 1140
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Mer 29 Aoû 2012 - 22:38

Bonjour R_Guiscard,

C'est un pavé dans la calme mare de ce forum que tu lances ! Je me permet d'essayer d'apporter quelques éléments au débat, à toi de me répondre si tu le veux bien... en plus comme ça les autres pourront me lancer des cailloux Wink

R_Guiscard a écrit:
Question: pourquoi faire entrer des immigrés dans un pays qui compte des millions de chômeurs ?
C'est une grande question, en effet. Le marché de l'emploi est, eh bien... un marché. Donc pousser l'offre de travail vers le haut avec de l'immigration permet de réduire les salaires. C'est bien pour cela que le MEDEF milite pour une ouverture des frontières au maximum.

Si les Français n'acceptent pas des jobs de maçons payés 2000€, c'est que la tâche est trop pénible pour le salaire. Alors on prend des immigrants. Mais pour eux aussi le job est dur, seulement ils ont moins le choix et sont forcés de l'accepter. S'il n'y avait pas ces immigrants, que se passerait-il ? Eh bien les salaires monteraient, jusqu'à ce qu'ils trouvent preneur. C'est ça un marché de l'emploi. Alors bien sûr, le prix des services serait augmenté. Mais il coûterait son vrai prix. Et ceux qui aujourd’hui bénéficient de ces prix au rabais sans en subir la concurrence ne seront pas content...

En revanche 1 immigré supplémentaire n'est pas égal à 1 chômeur supplémentaire, sinon le travail se partagerait comme un gâteau et les 35h auraient permis de répartir le travail (amusant comme les uns peuvent défendre l'une des propositions et combattre l'autre, n'est-ce pas ?). C'est plus compliqué que cela. En fait, quand le chômage est important, les travailleurs gagnent une part moins importante de leur valeur créée, ce qui est logique vu que leur patron a moins de mal a embaucher. Donc il consomme encore moins ce qu'il produit. Donc son poste, sa consommation, ne permet de créer que moins d'un poste supplémentaire, c'est à dire qu'il ne consomme pas assez pour justifier de nouveau poste le remplaçant. Donc sur des grandes quantités, oui, cela aggrave le chômage. Mais pas du tout directement, c'est un cercle vicieux. Évidemment en période de plein emploi c'est un cercle vertueux: on consomme plus en proportion de la valeur créée donc un autre poste est justifié, ainsi de suite.

Alors observons comment se positionnent les partisans de cette immigration et les effets induits. On l'a déjà vu, pour les patrons c'est tout benef: salaires plus bas, plus de profits (on voit la limite de toutes ces politiques de "compétitivité" etc. aujourd'hui: on est en crise de la demande et personne ne peut plus acheter les productions nul part).

Pour les classes moyennes ? Ben... pas mis en concurrence par l'immigration de manière globale. Les immigrants ne sont pas vraiment en proportion des cadres sup, des médecins, des professeurs ou des avocats... Donc pas d'effet négatif. En revanche cela permet d'avoir des services moins cher, par exemple une petite maison bâtie par des maçons immigrés...

Et les classes populaires ? Elles sont mises en concurrence direct et leurs salaires sont poussés vers le bas. Elles n'ont pas vraiment les moyens de se payer tous ces services à coût réduit. Bilan: négatif.

Tiens, tiens... mais ça ne serait pas les positions de ces groupes respectifs sur cette question ? Je crois que tu as ta réponse, non ?

R_Guiscard a écrit:
La première option fut choisie de 1945 à 1969, date de l'éviction de De Gaulle. Depuis, la seconde option est privilégiée.
En fait, dès le moment où la croissance a commencé à ralentir à la fin des trente glorieuses. Quand le chômage était bas et que chaque immigré consommait presque autant qu'il produisait, la dynamique était positive et l'assimilation facilitée. C'était une spirale positive... mais avec ce ralentissement, ça a commencé à remuer parmi les classes moyennes, les fruits de la croissance se faisant plus faibles et croissance plus faible = également risques de déclassement. Ça a effectivement débouché très vite sur le libéralisme et tout son cortège...

Je reprend ici l'analyse de l'excellent blogueur Descartes dont l'analyse sur les classes moyennes m'a pour ainsi dire convaincu, même si je reste en désaccord sur bien d'autres points (http://descartes.over-blog.fr/).

R_Guiscard a écrit:
Alors pourquoi imposer aux français une immigration dont ils n'ont jamais voulu?
C'est faux. Les Français ont en majorité tout à fait voté et entretenu ce genre de politiques, il n'y a là pas de complot....

Tu peux le voir, je partage une partie de tes vues des effets de l'immigration sur l'économie. Et pour moi il faut clairement la limiter dans la période actuelle. Mais voilà, il ne faut ensuite pas tout mélanger. Il y a l'immigration qui est un processus économique mis en place et contre lequel on peut lutter... et l'immigré du bas de la rue qui tient sa petite épicerie et avec qui on peut aller discuter et nouer des relations sociales.

Ce dernier n'y est pour rien, il fait comme il peut avec ce qu'il a. S'il est venu en France, c'est parce qu'il était en galère, qu'il a du tout quitter, que c'était pour lui la promesse de quelque chose de meilleur. Faut-il lui jeter la pierre ? Clairement non: si on est réaliste, chacun fait comme il peut dans les limites du système pour défendre ses intérêts. PSA aurait pu ne pas fermer Aulnay si elle avait eu une stratégie différente ? Certes, mais que dire d'un système dans lequel une erreur de direction = des milliers de chômeur ? C'est pareil pour l'immigration. D'accord pour se battre pour la réduire, particulièrement en temps de crise. Non à l'attaque de l'immigré qui n'a pas choisi cette politique: c'est une manière facile de détourner le problème. Car ne te trompe pas: le FN n'a absolument aucune intention d'appliquer son programme économique. L'extrême droite Française fonctionne beaucoup plus sur des modèles vichystes que fascistes, malgré ce qu'on peut l'entendre à tort et à travers dans les médias. L'idée sera de te ramener dans une société globale où tu auras ta petite place dans ta petite case dans la société, ton individualité niée au service du collectif. Tu seras bien à l'intérieur du cercle défini, donc pas de problème. Le reste sera rejeté. Mais si tu penses que tu serais moins exploité et que le mode de production serait autre chose qu'une sorte de capitalisme dominé par des corporations de familles Françaises, tu te fourres le doigt dans l’œil...

R_Guiscard a écrit:
En 2050, noirs et arabes représenteront la majorité de la population française.
Non, franchement il ne faut pas croire ce genre d'affirmation grossière. Il y a aujourd'hui d'après l'INSEE 4 millions d'immigrants maghrébins et Français issus de l'immigration maghrébine. Chaque année nous accueillons environ 90 000 immigrants venant d'Afrique et pas que le Maghreb. On est loin de l'invasion massive et des plus de 50% dans 40 ans, tu ne crois pas ?

Passons à ton autre point sur les DOM TOM et la "Francitude" (pour parler le Ségolène) des immigrés. Je me permet de te poser une question: pour toi c'est quoi être Français ? Tu vois, la nation c'est le désir de construire des choses ensembles en étant étroitement unis par des liens de droits et de devoirs. Qu'est-ce qui, à tes yeux, fait qu'ils sont "moins Français" si ce n'est leur arbre généalogique ? Est-ce qu'un musulman qui a pris les armes et monté dans les tranchés de Verdun sans hésiter pour défendre la France alors qu'il ne mange pas de porc, boit pas de vin et a la nostalgie du pays n'est pas Français ? Et le descendant aristocratique de moults générations qui a participé au gouvernement de Vichy, collaboré avec l'Allemagne nazie en pensant faire expier sa faute à la France pour revenir à l'ordre ancien est-il Français ? La question est complexe... je serais très intéressé de voir ce que tu peux en dire.

Tu vois, je pense que tes interrogations sur l'immigration sont tout à fait légitimes et que la plupart des partis ont tort d'esquiver cette question comme si elle n'était pas importante. C'est ça qui pousse le vote FN... Mais ne te trompe pas de cible: si tu veux défendre tes intérêts, ce n'est pas les immigrés eux-même qu'il faut viser. Beaucoup sont dans la même galère que toi et ne cherchent qu'à s'assimiler. C'est plutôt le mécanisme et tout le système libéral qui va avec contre lequel il faut militer.
Revenir en haut Aller en bas
R_Guiscard



Masculin Nombre de messages : 9
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Jeu 30 Aoû 2012 - 0:24

libre a écrit:

Quant à vos chiffres sur la population en 2050, je serai curieux de savoir d'où vous les sortez.


democ-soc a écrit:
Je suis tombé sur cet article assez angoissant...
drepanocytose et mariages mixtes
J'avoue que je n'y croyais pas trop au départ...
En gros, cet article traite de la drepanocytose, une maladie genetique tres répandue en Afrique et qui est aujourd'hui dépisté en France chez les naissances a risque.
En France metropolitaine, environ 200000 naissances par an sont concernées, ce qui represente 1/4 des naissances françaises (54% en region parisienne).
Les chiffres globaux et regionaux sont vérifiables ici
Ces chiffres sont tellement hallucinants que j'ai d'abord voulu croire que le depistage était pratiqué dès qu'un parent était originaire d'un pays a risque.
Mais non: le gene est recessif, et le depistage est pratiqué si les 2 parents sont dans ce cas.
les criteres pour réaliser le depistage de la drepanocytose
Je trouve cela extremement inquietant, car c'est l'indice que le modele assimilationniste francais est aujourd'hui en panne, faute de mariage mixte.
Et franchement, si on me trouve une faille dans le raisonnement, je suis preneur

Les statistiques ethniques sont interdites en France. Mais on peut déduire de l’occurrence de la drépanocytose que noirs et arabes représentent un quart des naissances en France.

200 000 naissances + 200 000 immigrés = 400 000 noirs et arabes en plus chaque année... contre 600 000 naissances françaises "de souche".

Les immigrés ayant un taux de fécondité nettement supérieur à celui des françaises, il reste peu de décennies avant que la France ne devienne une autre Afrique du Sud, un autre Brésil.


Par ailleurs les Etats-Unis possèdent eux des statistiques ethniques:

http://rutube.ru/video/e7766eaa0645b120db211bf3c7df8a7e/

Les blancs y seront minoritaires dès les années 2040.



En cherchant rapidement sur google:

http://www.freeworldacademy.com/hnews.htm

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2011/02/en-2050-les-fran%C3%A7ais-de-souche-seront-minoritaires.html








Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages : 4591
Age : 41
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Jeu 30 Aoû 2012 - 0:27

qu'est ce qu'un français de "souche" ?

_________________
« Touche pas à mon pote-iron ! »
Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Jeu 30 Aoû 2012 - 8:13

@ R_Guiscard

Par de savants calculs on doit pouvoir prouver qu'un éléphant peut tenir suspendu par la queue à la feuille d'un arbre. Ce n'est pas pour ça que, si on essaie, ça va marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Jeu 30 Aoû 2012 - 10:04

Surtout quand on utilise d'un côté des chiffres faux et de l'autre des chiffres exacts mais interprétés mais sortis de leur contexte (ce qui bien sûr les rend faux également).

Pour info, l'incidence de la drépanocytose est 50% plus élevée en Belgique qu'en France, et même 150% à Liège. Or il n'y a proportionnellement guère plus d'immigrés en Belgique qu'en France.

En outre, la drépanocytose ne concerne pas que "les Noirs et les arabes", elle est également endémique dans la plupart des pays d'Europe du sud.

Donc, tirer des extrapolations sur la base du dépistage est tout sauf pertinent. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
R_Guiscard



Masculin Nombre de messages : 9
Age : 39
Localisation : France
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Jeu 30 Aoû 2012 - 23:56

Marencau a écrit:

Est-ce qu'un musulman qui a pris les armes et monté dans les tranchés de Verdun sans hésiter pour défendre la France alors qu'il ne mange pas de porc, boit pas de vin et a la nostalgie du pays n'est pas Français ?

Il ne faut jamais confier sa défense à des étrangers. Ils finissent par prendre le pouvoir politique.
-Les romains ont confié leur défense à des germains, ils ont pris le pouvoir.
-Les arabes ont confié leur défense à des turcs, ceux-ci ont pris le pouvoir.
-Les arabes qui se sont battus dans l'armée française ont tourné leurs armes contre nous en 1954. Tous les cadres du FLN étaient des vétérans de l'armée française.

Je suis donc contre l’attribution de la nationalité française sur tout autre critère que la "jus sanguinis" . Je suis contre le droit du sol et contre l'accord de la nationalité française aux vétérans. Je suis aussi contre l'emploi d'étrangers dans l'armée. En effet une armée ça fait des coups d’État.


Citation :
Passons à ton autre point sur les DOM TOM et la "Francitude" (pour parler le Ségolène) des immigrés. Je me permet de te poser une question: pour toi c'est quoi être Français ? Qu'est-ce qui, à tes yeux, fait qu'ils sont "moins Français" si ce n'est leur arbre généalogique ?

Une nation ce n'est pas un acte administratif. C'est un groupe d'humains ayant un sentiment d’appartenance commune.

Je donne la définition du peuple français faite par le général De Gaulle:

C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu'on ne se raconte pas d'histoires ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leur djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! Ceux qui prônent l'intégration ont une cervelle de colibri, même s'ils sont très savants. Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l'intégration, si tous les Arabes et Berbères d'Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s'installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées !

pour moi les français sont les descendants des gaulois. Ceux dont les racines sont en France.

Je serais favorable à une redéfinition de la nationalité française selon le critère restrictif de la jus sanguinis de façon rétroactive jusqu'en 1969.

Les DOM TOM sont des colonies dont on aurait dû se débarrasser en 1962. Elles nous coutent cher et ne nous rapportent rien. Les blancs n'y sont que quelques dizaines de milliers. Les noirs antillais ne se considèrent pas comme français. Si on cessait de les subventionner, ils chasseraient les blancs de leurs îles. Ce sont des pays du tiers monde maintenus artificiellement la tête hors de l'eau par l'argent français.


Citation :
Et le descendant aristocratique de moults générations qui a participé au gouvernement de Vichy, collaboré avec l'Allemagne nazie en pensant faire expier sa faute à la France pour revenir à l'ordre ancien est-il Français ?

Oui.
Revenir en haut Aller en bas
AG59



Masculin Nombre de messages : 4591
Age : 41
Localisation : Orchies(59)
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Ven 31 Aoû 2012 - 0:05

Ah ! si on remonte sur la descendance gauloise, on va pas avoir beaucoup de "sang pur" et dans cette définition je ne suis pas sûr d'être français.

Il faut savoir que le droit au sol est encadré de règle. ex : mon père est né en France mais il est Polonais car mes grands parents sont Polonais donc n'est pas Français qui veut.

_________________
« Touche pas à mon pote-iron ! »
Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17939
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Ven 31 Aoû 2012 - 8:07

R_Guiscard, ce forum est d'obédience centriste, alors merci de cesser de faire l'apologie de l'extrême-droite et surtout du racislme !

Tes opinions malsaines ont été la cause de bien des conflits absurdes et contribuent en ce moment même à monter les Grecs les uns contre les autres à l'imagte du nazisme.

Alors, soit tu te calmes, soit nous devrons prendre des mesures pour préserver la paix de ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Immigration, allocations, intégration, consternation   Aujourd'hui à 6:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Immigration, allocations, intégration, consternation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Immigration, allocations, intégration, consternation
» Faut-il revoir le modèle d'intégration français ?
» Pour votre intégration
» subvention pour intégration d'un enf. handicapé
» Du choc culturel à l'intégration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: