Forum des sympathisants du Modem
Bonjour à tous !

Bienvenue sur le forum des sympathisants du MoDem et de François Bayrou. Venez-vous exprimer sur l'avenir de notre pays!

ps: connectez-vous simplement grâce à facebook connect.


Espace de discussion pour tous les sympathisants du Mouvement Démocrate
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Euthanasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
SaPa



Nombre de messages : 7160
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Sam 20 Sep 2014 - 19:01

http://www.lalibre.be/actu/belgique/un-interne-relance-le-debat-sur-l-euthanasie-5415c52f357030e6104004ae

Une bonne idée de Bruxelles pour lutter contre la criminalité ... Euthanasier les Prisonniers

Un interné relance le débat sur l'euthanasie


le dimanche 14 septembre 2014



   Un prisonnier belge sera euthanasié dans les prochaines semaines
Twisted Evil  Evil or Very Mad ...
   
  4 à 5 euthanasies chaque jour en Belgique
   Le diacre de Wevelgem accusé d'euthanasie active illégale


Belgique

La Justice marque son accord pour hospitaliser l'interné en vue de l'euthanasier.

Frank Van Den Bleeken, l'interné qui a attaqué en justice la ministre de la Justice pour obtenir son transfert vers une institution néerlandaise ou pour être euthanasié, pourra finalement être transféré vers un hôpital en vue d'y être euthanasié. Le ministère de la Justice et l'avocat de Frank Van Den Bleeken ont en effet conclu un accord en ce sens. La cour d'appel de Bruxelles, qui devait statuer lundi sur la question de l'euthanasie, prendra donc acte de cet accord. Frank Van Den Bleeken est détenu depuis près de 30 ans, pour plusieurs délits à caractère sexuel, dans une prison n'ayant pas de soins adaptés à lui offrir. L'homme a demandé l'euthanasie il y a trois ans, évoquant une souffrance psychique insupportable, mais la Commission fédérale relative à l'euthanasie lui a répondu qu'elle n'examinerait cette demande que lorsque toutes les possibilités thérapeutiques seraient épuisées. Les Pays-Bas disposent d'une institution pour internés qui pourrait prodiguer les soins nécessaires à M. Van Den Bleeken.

Frank Van Den Bleeken a donc cité en référé la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom, en demandant à être transféré vers cette institution néerlandaise ou à être euthanasié. La cour d'appel de Bruxelles a jugé que la ministre n'était pas compétente pour décider d'un éventuel transfert aux Pays-Bas et a refusé cette option. Elle devait examiner lundi la demande d'euthanasie mais un accord est intervenu entre-temps entre le SPF Justice et l'avocat de l'intéressé.

"Mon client peut être transféré dans un hôpital pendant 48 heures pour faire ses adieux à sa famille puis mourir de manière digne. Je ne peux dire ni quand ni où cela se produira", a indiqué Me Jos Vander Velpen. L'accord sera acté lundi par la cour d'appel de Bruxelles.


.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Sam 20 Sep 2014 - 19:13

https://www.google.fr/search?q=Euthanasie+des+Enfants+en+Belgique&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla%3Afr%3Aofficial&client=firefox-a&channel=fflb&gfe_rd=cr&ei=ZbQdVODMOcuCbMiSgsAN

Le retour du Nazisme à Bruxelles ...

L'Euthanasie des enfants en Belgique ...


http://psydoc-fr.broca.inserm.fr/ey/Von_Platen.htm

L'EXTERMINATION

des malades mentaux dans l'allemagne nazie


Alice Ricciardi von Platen
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Jeu 11 Déc 2014 - 11:15

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/12/10/31003-20141210ARTFIG00350-l-appel-du-heros-d-intouchables-contre-l-euthanasie.php

L'appel du héros d'Intouchables contre l'euthanasie

   FIGARO VOX   le 10/12/2014



- A l'occasion de la remise du rapport sur la fin de vie à Manuel Valls, Philippe Pozzo di Borgo, qui a inspiré le film Intouchables, Jean-Louis Terra et Tugdual Derville mettent en garde contre les dérives possibles d'une loi sur la fin de vie.



Philippe Pozzo di Borgo est auteur du «Second Souffle» (Bayard) qui a inspiré le film «Intouchables»
Jean-Louis Terra est professeur de psychiatrie à l'université Claude-Bernard Lyon-I
Tugdual Derville est fondateur d'À bras ouverts, auteur de «La Bataille de l'euthanasie» (Salvator).


C'est parce que nous avons tous trois en commun d'avoir côtoyé la très grande vulnérabilité - sans que jamais elle soit pour nous source d'indignité - que nous avons décidé de prendre la parole ensemble: un «tétra», qui s'assume «non présentable», dont la vie a inspiré le film Intouchables, alors qu'il aurait consenti au suicide si on le lui avait proposé quand il était désespéré ;

un «psy», engagé depuis longtemps dans la prévention du suicide à tous les âges de la vie ; et le fondateur d'une association pour enfants et jeunes porteurs de handicaps qu'il a toujours considérés comme 100 % vivants.

Notre pays semble prêt à admettre que certaines vies seraient devenues indignes, que certains suicides s'imposeraient comme solution dans l'épreuve de la fin de vie, et qu'il entrerait dans la mission des soignants, soit de proposer la mort, soit de la provoquer.

De multiples raisons sont avancées: la souffrance physique ou morale, la grande dépendance ou le grand âge… Certains n'hésitent pas à invoquer le sentiment d'inutilité qu'éprouvent des personnes qui approchent de leur mort, ou bien le poids de leur fin de vie pour leurs proches, et même le coût économique des derniers mois de la vie.


Comment en est-on arrivé là? Comment se fait-il que de nombreux Français imaginent désormais qu'il faudrait choisir entre «souffrir» et «mourir»?

La loi fin de vie de 2005, votée à l'unanimité à l'Assemblée nationale, écarte pourtant à la fois l'acharnement thérapeutique et l'euthanasie. Elle promeut des soins palliatifs accessibles à tous, qui luttent contre la douleur physique et les souffrances morales des personnes gravement malades et de leurs proches.

C'est la voie solidaire choisie par la France. Elle se résume en quatre mots: soulager mais pas tuer.

Alors que des personnalités militent explicitement pour l'euthanasie et le suicide assisté, d'autres ont commencé à utiliser l'expression «aide à mourir», pour des sédations terminales: celles-ci constitueraient en réalité un déguisement de l'euthanasie si leur objectif assumé est de provoquer rapidement la mort.

Pourquoi jouer avec les mots?



La rédaction vous conseille :

   Fin de vie: mourir vraiment dans la dignité
   Euthanasie: le prix à payer pour la survie de la majorité?
   Sarkozy, Dieu, la République et les religions
   Affaire Vincent Lambert: «Le conseil d'Etat est contraint à un jugement de Salomon»
Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 905
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Dim 14 Déc 2014 - 15:05

Il y a une chose que je ne comprends pas. C'est comme pour le travail du dimanche. Il faut toujours qu'il y ait un aspect sociétal à tout.

Quand viendra le temps ou l'intelligence humaine saura comprendre que le caractère d'une loi de ce type n'est pas d'imposer et de restreindre (comme dans le pénal).

Quels mots faut il employer pour faire comprendre que c'est une loi qui offre des libertés sans contraindre, des choix selon la perception personnelle.

Le travail le dimanche, comme la fin de vie, c'est une affaire personnelle, qui ne supporte aucun dogme. C'est de ces domaines ou la liberté peut s'exprimer sans nuire à celle des autres.

Qu'il y ait des travers, des abus? Que l'on me dise dans quel domaine il n'y en a pas!! Alors à quoi servent les syndicats? A quoi servent les comités d'éthiques et les associations diverses bien connues des tribunaux?

De quoi a t on peur sinon de notre ombre? Et comme il est facile et douillé de saisir l'amalgame contre le spectre nébuleux de l'adversité! Si certains on du mal a mettre de l'ordre dans leur pensée je veux bien leur laisser ma carte. La prestation est gratuite, et ça vaut mieux que Mme Soleil. Parce que si ça continue, on ne va pas tarder à trouver des vestige de réseaux EDF dans les pyramides. C'est fou le pouvoir de la pensée créatrice!

Ce qu'il faut, c'est permettre aux absolutistes de la vie de vivre leur idéal. Mais il faut aussi leur permettre de changer d'avis, ce qui est fréquemment le cas. Vous pensez bien qu'ils ne s'en vante pas... et même cette confidentialité, on leur doit aussi.

C'est bien beau d'avoir toutes ces résolutions héroïques et stoïques face à la la mort, ou face à la vie. La vérité c'est quand la maladie et le handicap arrivent. C'est seulement là que l'on peut voir que l'idéologie est ridicule, et que ce choix est infiniment intime, et pas toujours en accord avec ce que l'on a pu penser avant.

L'euthanasie des hypothétiques vies qui ne vallent pas la peine d'être vécues, c'est un débat du niveau de "Closer" ou "Voici". Il a été évoqué lors des débats sur la peine de mort. Perso, j'ai toujours pensé que la peine de mort était stupide si elle est pensée en tant que peine. Il y a des cas ou la véritable peine est de vivre, car bien des condamnés à mort ( sans doute pas la majorité) sont allés à la guillotine avec un esprit de soulagement! Bien sur que si!! Allo quoi! Le vrai problème de la peine de mort n'était pas là, il était dans l'erreur judiciaire, dans le défaut de jugement, ou le jugement par défaut. Aspect hautement insupportable du destin d'une vie qui dépend de l'objectivité des autres.

Il faut faire très attention. Bientôt, et c'est déjà le cas, les tribunaux seront saisit par des enfants, contre des parents conscient du handicap de l'enfant à naître, mais qui font le choix de la vie à tout prix. Et bien mince alors, l'enfant, en temps qu'adulte, n'est pas toujours d'accord! La simple idée que cela existe m'horrifie!

Le handicap en tant qu'accident de la vie est suffisant. L'effort généré par les gens qui en sont victime, tout comme l'effort de la société autour du handicap, est absolument noble et beau. Cela contribue a rééquilibrer l'impétuosité humaine, à donner un sens à l'humilité de la vie. En rajouter ce serait de la gourmandise.

Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Masculin Nombre de messages : 17938
Age : 65
Localisation : Pays de Flandre
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Dim 14 Déc 2014 - 16:29

asterix a écrit:
Parce que si ça continue, on ne va pas tarder à trouver des vestige de réseaux EDF dans les pyramides.
Ça, c'est déjà fait(*).

(*) Certains soupçonnent d'étroits conduits comportant des traces de fils métalliques d'avoir abrité des fils électriques.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eons.fr
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 3 Juin 2015 - 12:44

http://www.jesoutiensvincent.com/lappel/sauver-vincent-tout-simplement/

" Nous savons qu’il est insoutenable pour des parents de savoir que leur enfant va mourir, par privation d’eau et de nourriture, même si des médecins disent que c’est mieux comme ça.

C’est pourquoi, quelle que soit la décision de la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme), quelle que soit l’évolution de la législation sur l’euthanasie, quelle que soient les distinctions subtiles que fera le législateur ou les juridictions entre les soins et les traitements, il demeure une réalité incontournable : Viviane Lambert aime son fils et propose même avec son mari et l’aide de certains de ses enfants de recueillir Vincent à la maison. Au nom de quoi le lui refuse-t-on ? Au nom de quel principe faudrait-il que Vincent meure lorsqu’il peut vivre sous le regard aimant de sa famille et avec les soins dont il a besoin ? ... "


Dernière édition par SaPa le Mer 3 Juin 2015 - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 3 Juin 2015 - 12:47

http://www.leparisien.fr/societe/video-viviane-mere-de-vincent-lambert-je-veux-voir-le-president-27-05-2015-4806647.php

VIDEO. Viviane, mère de Vincent Lambert : «Je veux voir le président»

La mère de Vincent Lambert, ce tétraplégique de 38 ans, demande une entrevue à François Hollande, pour plaider sa cause. La justice se prononcera le 5 juin.

Christine Mateus | 27 Mai 2015


Selon Viviane Lambert, son fils est aujourd’hui « abandonné »
et privé de soins alors que la Cour européenne des droits de l’homme doit statuer le 5 juin.
(LP/AurélieLadet.)

Vivivane Lambert ne réclame plus, elle « implore » le président de la République de sa « compassion »

et un rendez-vous pour parler de la situation de son fils, Vincent, « en urgence ». Après un premier courrier adressé début mai, elle a pris à nouveau la plume pour tenter de convaincre François Hollande de la rencontrer et d'intervenir personnellement pour que son fils de 38 ans, souffrant de lésions cérébrales jugées irréversibles, tétraplégique et en état de conscience minimale après un accident de la route survenu en 2008, soit transféré dans un autre service que celui de l'unité de soins palliatifs où il est actuellement pris en charge à l'hôpital de Reims.


Dernière édition par SaPa le Mer 3 Juin 2015 - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 3 Juin 2015 - 12:52

"Je ne veux pas qu’on supprime mon fils, je ne veux pas qu’on l’abandonne."

Ce cri du cœur, c’est celui de Viviane Lambert, mère de Vincent, tristement devenu depuis son lit d’hôpital le symbole du débat sur l’euthanasie... "

http://www.metronews.fr/info/viviane-lambert-mon-fils-n-est-pas-un-mort-vivant/moed!vta6OsRkxa7GU/

"La peine de mort a été abrogée. Pourquoi autoriser l’euthanasie ?


Pour moi, c’est la même chose. Mon fils est incarcéré dans sa chambre, où on le laisse mourir. Il ne reçoit plus les soins du kiné, il n’a plus de fauteuil adapté. Je ne peux plus supporter cette situation", répète celle qui compte se rendre jeudi à l’Élysée, afin de donner son livre au Président en mains propres. Pour l’instant sans réponse de la part du chef de l'Etat, elle assure, la voix emplie d’une terrible détermination :

"Si les médecins décident de tuer mon fils, je ne me plierai pas à leur décision. Je ne sais pas encore comment, mais je ne les laisserai pas


"Je ne les laisserai pas faire"

Un ouvrage qui paraît à quelques semaines de la décision de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) d’arrêter ou non l’alimentation et l’hydratation de Vincent Lambert. En juin 2014, le Conseil d’Etat avait approuvé la décision du CHU de Reims de s’engager dans une procédure d’euthanasie passive. Un avis jamais accepté par les parents, qui estiment ne pas avoir été suffisamment consultés. Alors, pour marquer encore davantage les esprits, Viviane interpelle François Hollande dans une lettre, ce lundi. "J’attends de lui un minimum d’humanité", poursuit Viviane Lambert. "Je veux qu’il m’entende, je suis la maman de Vincent quand-même."

.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: l'Euthanasie Obligatoire ...    Mer 3 Juin 2015 - 13:07

Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 905
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Jeu 4 Juin 2015 - 20:01

SaPa a écrit:
Viviane, mère de Vincent Lambert : «Je veux voir le président»


Ben voyons! Après on se plaindra que la justice n'est pas indépendente. Et pourquoi pas le Pape... ou une audience au père tout puissant. Voilà, entre parenthèse, un comportement catholique assez radical, que l'on retrouve assez facilement chez les homologues adorateur du croissant de lune. ça s'appelle d'abord le dogmatisme, et par continuité le sectarisme. Une bible ou un coran à la place du cerveau.

A ces gens, lorsqu'on leur demande ce qu'il pense de quelque chose, ils vont trouver la réponse chez leur curé ou leur imam. Je n'ai aucune considération particulière pour les gens qui refusent de réfléchir par eux même.

On peut être chrétien ou musulman, c'est très bien. Mais ça ne dispense pas de gérer sa vie par analyse.

Notre monde a toujours progressé grâce à ses élites. Or ces élites géniteurs de progression ont toujours accouchés du progres au péril de la menace du dogme chrétien ou musulman, au péril de leur vie.

Que je sache, après avoir brulé pour sorcellerie tous les érudits déclarant la planète ronde, les religions ont fini par prendre acte qu'elle l'était vraiment,même si les saintes écritures ne l'avaient pas dit.

Madame Lambert mère est elle en train d'allumer un bûcher médiatique pour dénoncer une sorcellerie? (pour moi ce n'est pas une question). Les voies du seigneurs sont impénétrables?... pas celles des hommes!


Autre chose. Les parents n'ont plus de pouvoir sur leur enfants après 18 ans (pourvus que ça dure). L'enfant n'a pas de compte à rendre sur sa vie à ses géniteurs ou tuteurs. Le mariage républicain, le seul qui vaille dans l'absolu, prend le pas sur la parentalité, et c'est là d'ailleurs un de ses fondements, sinon "son" fondement. En tout cas, j'espère que tous les gens mariés ont compris cela, et accessoirement les parents. L'avis du conjoint est donc primordial et prépondérant, me semble t il, raisonnablement.

Mes propres enfants sont adultes et majeurs. Il ne me viendrait pas à l'idée, en temps qu'ancien paternel, de me substituer à leurs conjoints, de reprendre possession des mes enfants, les aurais-je possédés un jour seulement dans ma vie ( ce concept est il vraiment permis?) . Tout autre conception me parait médiocre, en dessous de ce que notre époque peut générer de meilleur, rétrograde au surplus.
Je peux me réserver un droit de jugement sur leur choix, c'est légitime, mais en aucun cas devenir une entrave à leur choix, pourvu que le sens commun de l'humanité et la loi éventuellement, reconnaissent ce choix comme étant humainement défendable. Un enfant normalement constitué passe 18 ans de sa vie à s'affranchir du joug parental. Il faut avoir du respect pour cet effort.

Dieu merci, ni François Hollande, ni le Pape, ne font loi.

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Jeu 4 Juin 2015 - 23:35

je vois que tu es un adepte du Darwinisme social ...
tu sais que ça porte malheur ce que tu viens de dire

Tu as des enfants Astérix
et si un jour , je ne le souhaite pas pour toi
mais il peut leur arriver un accident
se retrouver tetraplegique
c'est vite fait
ou une maladie incurable
tu sais qu'avec le changement climatique
les cancers vont se multiplier

et tu  laissera piquer ton enfant comme un animal
par les blouses blanches ...??
parce qu'il coute trop cher à la Société
et tu n'auras pas ton mot à dire
réfléchis bien ...

et j'ai promis à cette Dame
que si elle a besoin
on viendra lui donner un coup de main
pour lui rendre son fils
Alors à demain ...

.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 5 Juin 2015 - 1:56

Revenir en haut Aller en bas
asterix



Masculin Nombre de messages : 905
Age : 53
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Ven 5 Juin 2015 - 19:51

SaPa a écrit:
je vois que tu es un adepte du Darwinisme social ...
tu sais que ça porte malheur ce que tu viens de dire

Tu as des enfants Astérix
et si un jour , je ne le souhaite pas pour toi
mais il peut leur arriver un accident
se retrouver tetraplegique
c'est vite fait
ou une maladie incurable
tu sais qu'avec le changement climatique
les cancers vont se multiplier


Rien ne porte malheur, rien ne porte bonheur. Ce type de considération est une perte de temps dans la vie. C'est vain.

Je te remercie de ta sollicitude. Ma sache que ma vie n'a pas été un long fleuve tranquille: ma famille a eu son lot de handicap, et à l'âge de 9 ans, j'ai fabriqué un pupitre de lecture à mon jeune beau frère paraplégique (20 ans) + une baguette à enbout de cahoutchouc liée à sa main avec un élastique pour tourner les pages de Lucky Luke, sa BD préférée. BD dont je gagnais les albums dans les stations ESSO avec des points carburants. Nous étions en 1971, il était soigné à Garches avec les grands brulés pour de terribles escares.

Ma soeur ainée est traumatisée cranienne à la suite d'un terrible face à face avec un alcoolique à 2.8g roulant à 170km. Accident dans lequel mon autre beau frère est mort sur le coup.

Alors? Tu crois qu'on ne connais pas la musique?

Mes enfants? La tétraplégie le cancer.... on en parle depuis toujours, on a baigné dedans. Mais il se trouve que nous sommes fait ainsi, et bien tous d'accord en famille face au malheur: il y a un certain niveau en dessous duquel nous considérons, pour nous même, que l'arrêt de la vie est souhaitable. La vie est un combat que l'on gagne dans la plus part des cas. Une fois un combat perdu, il faut tirer sa révérence, stoïquement, noblement. Ce n'est pas une question de coût pour la société, ça ne t'honnore pas de ce procès intellectuel gratuit.

Nous nous sommes tout dit depuis longtemps, chacun sait ce qu'il a à faire de l'autre dans tel ou tel cas. Ma femme sait que je refuse catégoriquement de recevoir des greffes, et que je refuse le dont de mes organes. Si je dois vivre avec l'inquiétude que sa parole sera mise en doute "ça va chier" (c'est le terme qui convient quand la colère t'étrangle). C'est quand même terrible, terrible, de vivre dans une société ou n'importe quel exité peut venir jetter une poignée de sable dans les rouages de tes désirs intimes et légitimes!

Alors on va tout mettre par écrit, et mandater nos proches devant huissier, de saisir les tribuneaux le cas échéant, si quelqu'un gesticule. Il est beau le monde...


"Darwinisme social". Me voilà étiqueté et classé dans ton catalogue.

La vie est un miracle cher ami, le propre du miracle est d'être fragile et incertain. Pour certains c'est acquis, pour d'autres apparemment pas. Chaque soir, je suis dans l'acceptation de ne pas me réveiller demain, c'est là tout le bonheur du petit matin, la récompense de cette sage acceptation. Vivre longtemps? aucun intérêt. Seule l'intensité et la qualité, la psychomotricité la force et l'intellect, vallent que j'ouvre les paupières chaque matin. Si ces trois piliers sont abscents, merci d'éteindre la lumière, d'autres ont besoins d'électricité.

Tu vis dans des clivages. C'est dommage. Madame Lambert fera ce qu'elle veut de son corps et de sa vie, c'est là son seul pouvoir et la seule prétention légitime. La vie de son fils ne lui appartient pas, d'ailleurs si elle est croyante, elle devrait le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Dim 7 Juin 2015 - 23:56

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Lun 8 Juin 2015 - 0:02

Affaire Lambert - Marisol Touraine se réjouit ...

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Lun 8 Juin 2015 - 0:46

Excuse moi astérix ...
on a tous notre lot de malheur
et notre façon de voir la vie et la mort
en fait , ma façon de penser est assez proche de la tienne
être libre de décider de sa propre mort
sauf que là c'est différent
puisque c'est les autres qui décident pour toi
ce sont les médecins , en nettoyeur de la société
qui vont décider que tu es devenu une charge trop lourde

La vie de son fils ne lui appartient pas,
effectivement , mais elle n'appartient pas non plus à la medecine
ni à l'etat  ...

et si j'ai bien compris
la jurisprudence va s'appliquer aux autres cas similaires à Vincent

Marisol touraine a une drôle de façon de faire des economies à la sécurité sociale

.


Dernière édition par SaPa le Lun 8 Juin 2015 - 1:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Lun 8 Juin 2015 - 1:00


Pape François
5 juin, 18:39 ·
"Bien loin de juger les familles concernées, nous ne pouvons que les confier, avec Vincent, à la tendresse de Dieu, et renouveler nos encouragements à tous ceux – élus et soignants en particulier – qui tentent de promouvoir et de défendre ce droit inconditionnel à la vie, aujourd’hui encore une fois profondément blessé."
Abbé Pierre-Hervé Grosjean - 5 mai 2015
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Silence ... On Tue    Mar 9 Juin 2015 - 11:30

Condamné à mourir de faim et de soif ...

http://www.genethique.org/fr/vincent-lambert-pour-le-pr-xavier-ducrocq-toutes-les-conditions-sont-reunies-pour-quon-arrete-63340#.VXawxNKsWz7

VINCENT LAMBERT : POUR LE PR XAVIER DUCROCQ, « TOUTES LES CONDITIONS SONT RÉUNIES POUR QU’ON ARRÊTE L’ALIMENTATION ET L’HYDRATATION »
Gènéthique vous informe

08 juin 2015



Le Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a prononcé vendredi 5 juin 2015 un arrêt dans lequel elle valide l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation de Vincent Lambert. Gènéthique a recueilli les réactions du Pr Xavier Ducrocq, neurologue au CHU de Nancy et conseil médical des parents de Vincent Lambert.

Gènéthique : Comment réagissez-vous à l’arrêt prononcé par la Cour européenne des droits de l’homme concernant Vincent Lambert ?
Pr Xavier Ducrocq : Je suis en colère et je suis dans l’incompréhension. J’ai l’impression que les arguments de bon sens que nous avons avancé à la fois sur l’état de Vincent et sur la décision du Conseil d’Etat, n’ont pas été entendus. Et finalement, nous arrivons à l’arrêt de la CEDH auquel je ne m’attendais absolument pas.

G : Que va-t-il se passer pour Vincent ?
XD : L’état de Vincent est stable, il n’est pas malade, il est sévèrement handicapé mais son état médical est stabilisé. Simplement, il requiert des soins qui lui sont refusés depuis des mois.
J’ai souligné les progrès de la déglutition qui n’ont pas appelé la rééducation orthophonique  qui permettrait à Vincent d’avoir une alimentation orale. Il faut essayer et ça n’a jamais été fait. Je suis personnellement persuadé qu’il serait en mesure de reprendre une alimentation orale. D’un point de vue simplement médical, c’est scandaleux. Tout comme le fait de ne pas lui donner de kinésithérapie de soutien. Les appels réitérés dans ces domaines, n’ont jamais été suivis d’effets. Il ne reçoit pas les soins appropriés à son état et je ne comprends pas, ça n’émeut personne. Et surtout, vous ne trouverez pas de kiné ou d’orthophoniste pour vous dire que ce type de soin est de l’acharnement thérapeutique.

G : Que craignez-vous ?
XD : Ma crainte est liée à la très grande pression qui est faite sur l’équipe médicale pour que la sentence soit exécutée, pour que soit mis en œuvre, ce qui a déjà été tenté, l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation artificielles. La ministre de la santé s’est elle-même exprimée dans ce sens. La femme de Vincent, son neveu, l’équipe médicale sont d’accord. Les médecins qui faisaient partie de l’équipe du docteur Kariger, les médecins qui ont tenté par deux fois d’arrêter l’alimentation et l’hydratation de Vincent sont toujours là. La procédure est déjà bien entamée. Il faut certes informer la famille, mais en dernier recours, c’est le médecin qui endosse la décision. Toutes les conditions sont réunies pour qu’on arrête. Il est très probable que l’arrêt de l’alimentation et de la nutrition se double d’une sédation et sans doute d’une sédation très profonde pour que « les choses » ne traînent pas. Et on dira que ce n’est pas de l’euthanasie ? Ces propos sont d’une grande hypocrisie.
Par ailleurs, le directeur du CHU est nommé par le gouvernement. Dans ce contexte de très fortes  pressions, peut-il faire valoir une clause de conscience ? Le voudra-t-il seulement ?

G : Pourtant, le transfert de Vincent Lambert dans une autre unité de soin a été évoqué, pensez-vous que ce soit possible ?
XD : Je ne vois pas un transfert possible, même si je l’appelle de toutes mes forces. Je partage l’étonnement des 5 juges dissidents qui ne comprennent pas pourquoi on refuse de le transférer ! Vincent  est aujourd’hui incarcéré dans sa chambre, il est la propriété de l’hôpital et de l’Etat ! S’il pouvait y avoir un sursaut des médecins ! Mais où trouver une tribune ?

G : Est-ce que vous craignez des conséquences pour d’autres personnes handicapées en état pauci-relationnel comme l’est Vincent ?
XD : Il y a déjà eu un précédent avec Hervé Pierra. Ses parents ont demandé à l’équipe médicale d’arrêter l’hydratation et l’alimentation alors que l’équipe médicale s’y opposait. Il est mort dans d’affreuses convulsions. C’est pour cette raison que Vincent sera sous sédation pour éviter toutes manifestions liée à la déshydratation. Mais il n’y avait pas eu de décision de justice.
Désormais, dès qu’un proche dira : « Il n’aurait pas voulu vivre ça », l’alimentation et l’hydratation pourront être arrêtées. Mais qui, bien portant, voudrait terminer sa vie dans un état de grand handicap, d’un cancer ou atteint de n’importe quelle autre pathologie ?
Les propos de Vincent ont été rapportés, variablement d’ailleurs, par son épouse. Pour une peine capitale, c’est un peu léger. Et malheureusement, on ne peut pas savoir ce que pense Vincent.
Le juge maltais de la CEDH avait demandé en janvier si Vincent manifestait des signes de souffrances, de souffrances insupportables ? Non. Actuellement, Vincent ne montre aucun signe de souffrance. Le seul élément qui le condamne, c’est « qu’il n’aurait pas voulu vivre ça ».
Même s’il n’est pas question de généraliser aux 1700 patients pauci-relationnel de France, la porte est grande ouverte. C’est comme si on mettait le loup dans la bergerie en disant : « Il est gentil, il ne va pas manger les moutons ». Il faudrait être extrêmement naïf ! Cet avis va nécessairement faire jurisprudence bien que le Conseil d’Etat le démente.
Nous sommes confrontés, comme je l’ai déjà dit, à une triple imposture : médicale, juridique et médiatique.

Ce qu’il faut vraiment comprendre, c’est que pour la première fois, la vie d’une personne handicapée est arrêtée, en toute légalité. Les plus hautes instances juridiques nationales et européennes, sous couvert d’avis d’experts médicaux, prononcent un arrêt de mort, dans la plus grande incertitude concernant son niveau de conscience (avis d’experts divergents), sa réelle volonté (non écrite, avis des proches divergents), sans aucune unanimité à quelque niveau que ce soit et ce après l’avoir privé près de 3 ans des soins normalement requis par son état. Ce n’est pas qu’une famille qui y perd son unité, toujours fragile, c’est tout un corps professionnel (soignant et juridique), c’est toute une société.


Dernière édition par SaPa le Mar 9 Juin 2015 - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mar 9 Juin 2015 - 11:36

http://www.20minutes.fr/societe/1626647-20150608-arret-soins-vincent-lambert-archeveche-reims-denonce-forme-euthanasie

Arrêt des soins de Vincent Lambert: L'archevêché de Reims dénonce «une forme d'euthanasie»


L'archevêché de Reims a dénoncé ce lundi dans un communiqué «une forme consciente ou inconsciente d'euthanasie» après la décision de la CEDH de valider l'arrêt des soins de Vincent Lambert autorisé par le Conseil d'Etat.
«Nous ne pensons pas que nourrir une personne qui ne peut plus s'alimenter puisse être confondu avec une thérapie. Arrêter volontairement l'alimentation et l'hydratation, (...) ne peut se faire que dans la perspective de faire mourir», ont écrit dans un communiqué l'archevêque de Reims, Mgr Thierry Jordan, et son évêque auxiliaire, Mgr Bruno Feillet, qui dénoncent «une forme, consciente ou inconsciente, d'euthanasie».
«Nous rappelons que la dignité d'une personne ne dépend pas de son utilité pour la société, de son autonomie, ni de la conscience qu'elle pourrait avoir éventuellement d'elle-même. Notre dignité vient de Dieu qui a créé chacun à son image et pour qui Jésus-Christ a donné sa vie», ont poursuivi les deux signataires.

«Obstination déraisonnable»

«Il serait plus que regrettable que notre pays se donne le droit de transgresser une loi qui est inscrite au plus profond du coeur de l'homme: "Tu ne tueras point"», ont-ils souligné.


Vendredi, la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a confirmé l'arrêt rendu en 2014 par le Conseil d'Etat autorisant l'arrêt des soins à Vincent Lambert, estimant que sa mise en oeuvre ne violerait pas le droit à la vie du tétraplégique en état végétatif chronique depuis 2008.
La plus haute instance juridique française avait estimé que l'alimentation et l'hydratation artificielles constituaient un traitement, et que ce dernier pouvait être considéré comme une «obstination déraisonnable» s'il n'avait «d'autre effet que le seul maintien artificiel de la vie».

.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mar 9 Juin 2015 - 11:42

"Nous ne laisserons pas assassiner Vincent Lambert", réagit l'avocat des parents ...


.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 10 Juin 2015 - 0:54

http://charles-beigbeder.com/?p=1675

charles-beigbeder - La France doit dénoncer la Convention européenne des droits de l’Homme.
interview donnée au magazine Famille Chrétienne.


La décision de la CEDH confirme l’arrêt du Conseil d’Etat. En quoi cette décision vous scandalise ?

En validant la décision du Conseil d’État, la CEDH, par 12 voix contre 5, a estimé que l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation artificielle de Vincent Lambert ne constitue pas une atteinte au droit à la vie garanti par l’article 2 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme.

C’est un non-sens ! Quand on sait qu’à l’origine, la CEDH a été fondée en réaction à la barbarie nazie qui avait pratiquée à grande échelle l’euthanasie des personnes handicapés, on reste confondu devant cette réintroduction sournoise, dans la légalité européenne, de la possibilité d’euthanasier une personne en état de conscience minimale. Comme le soulignent courageusement les cinq juges dissidents, cette décision « équivaut à un pas en arrière dans le degré de protection que la Convention et la Cour ont jusqu’ici offerte aux personnes vulnérables ».

Il y a un an, à l’issue de la décision du Conseil d’État, j’avais déjà mis en garde l’opinion publique sur l’imperfection de la loi Léonetti du 22 avril 2005, qui considère l’alimentation et l’hydratation comme un traitement médical et non comme un soin dû à tous, quel que soit l’état de santé du patient. Le père Brice de Malherbe, consulteur au Conseil Pontifical pour la Famille, l’a récemment rappelé, tout comme la Fondation Jérôme Lejeune qui a pointé du doigt ce problème dès la promulgation de la loi Léonetti. Le Conseil d’État, puis la CEDH, se sont malheureusement engouffrés dans la brèche ouverte.

Quelle pourrait être sa portée sur la législation en cours de révision et sur les mentalités ?

Cette décision intervient alors que le Sénat doit examiner en séance publique les 16 et 17 juin le projet de loi voté par l’Assemblée nationale au mois de mars dernier qui institue l’euthanasie par sédation profonde. Je compte donc sur le courage des sénateurs pour s’opposer à une telle dérive. Il est, par ailleurs, évident que cet arrêt renforce partout en Europe la détermination des partisans de l’euthanasie. Désormais, n’importe quel médecin qui voudra faire mourir un patient pourra, en cas de contestation judiciaire, se prévaloir de l’arrêt de la CEDH pour justifier qu’il n’attente pas au droit à la vie de son patient. Je suis inquiet pour les 1 700 patients français qui sont dans un état similaire à celui de Vincent Lambert.

Au demeurant, dans le cas d’espèce, la décision de la CEDH est sans incidence sur la vie de Vincent Lambert car, comme l’explique l’avocat de ses parents, « conformément à la loi Léonetti, seul le médecin ayant pris la décision [de suspendre l’alimentation] peut la mettre à exécution. Le docteur Kariger ayant quitté le CHU de Reims il y a un an, sa décision d’arrêt de soins est désormais caduque et inapplicable ». Pour attenter à la vie de Vincent Lambert, il faudrait qu’un autre médecin prenne à nouveau une telle décision qui ne peut être légale qu’à la condition d’être collégiale. Or, les parents de Vincent Lambert ont d’ores et déjà fait savoir qu’ils s’opposeraient à toute demande en ce sens, comme ils l’ont fait par le passé.

Certains pays commencent à s’interroger sur le poids trop important pris par la CEDH en Europe. La France doit-elle la quitter ? Peut-elle la rappeler à ses fondamentaux ?

En 2010, pour célébrer son cinquantième anniversaire, la CEDH s’est auto-attribué pompeusement le titre de « conscience de l’Europe ». C’est malheureusement ce qu’elle aurait pu incarner si elle s’était référée au personnalisme (qui considère tout à l’aune du respect de la dignité de la personne humaine) ainsi qu’à l’identité chrétienne de notre continent. Or, force est de constater qu’elle s’enfonce dans un nihilisme qui la conduit à reconnaître toutes les dérives possibles (notamment concernant la libéralisation de la GPA) et à contredire les législations nationales au mépris de la souveraineté des États et du principe de subsidiarité. Avec l’affaire Vincent Lambert, la coupe est pleine : « nous regrettons que la Cour, avec cet arrêt, ait perdu le droit de porter le titre [de conscience de l’Europe] » affirment les cinq juges minoritaires. Comme le demandent un nombre de plus en plus croissant de personnalités de tous horizons, la France doit dénoncer la Convention européenne des droits de l’Homme, pour précisément protéger les droits de l’homme de leur déconstruction par une juridiction idéologique ayant perdu toute forme de légitimité morale.
.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 10 Juin 2015 - 10:10

Vincent est devenu le Symbole à abattre pour les partisans de l'Euthanasie active ...



Dr Bernard Devalois : "il est fondamental de reconnaître le droit de mourir dans la dignité"
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 10 Juin 2015 - 14:43

Réponse aux Prédendus Experts Médicaux :

En tant que Médecins et Scientifiques ...ils savent parfaitement qu 'ils ne connaissent pratiquement rien du fonctionnement du Cerveau ... le Cerveau n'a jamais été exploré ( on arrive seulement à délimiter quelques zones d'activités et encore ...) son fonctionnement est trop complexe ... nous ne possedons pas encore la technologie adapté pour pénétrer les secrets ...et encore moins les secrets de la Conscience ... et les médecins qui prétendraient le contraire sont des Charlatans ... On en conclu qu'il est très difficile pour eux de porter un jugement ou une expertise scientifique définitive sur le cas de Vincent ... et comme dans le doute on s'abstient ...

.
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 10 Juin 2015 - 16:17

Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 10 Juin 2015 - 22:26

http://www.lepoint.fr/societe/video-vincent-lambert-bayrou-ce-que-l-on-voit-c-est-un-vivant-10-06-2015-1935322_23.php
Le Point - Publié le 10/06/2015 à 19:45 - Modifié le 10/06/2015 à 19:50


Vidéo Vincent Lambert - Bayrou : "Ce que l'on voit, c'est un vivant"

Pour le président du MoDem, Vincent Lambert n'est pas "un garçon en coma dépassé". "Ce n'est pas de l'acharnement thérapeutique", a-t-il affirmé.




Le président du MoDem François Bayrou a jugé mercredi sur iTélé au sujet de Vincent Lambert, dont une vidéo a été diffusée mercredi, que l'on "ne peut pas abandonner quelqu'un qui est vivant". Après la validation par la CEDH de l'arrêt des soins pour Vincent Lambert, des proches décidés à se battre pour son maintien en vie ont diffusé mercredi une vidéo censée démolir le diagnostic médical d'état végétatif du patient depuis 2008. "Je ne les ai pas vues [les images, NDLR], mes enfants les ont vues et m'ont appelé aussitôt, ma femme les a vues et ce qu'ils disent c'est que ce n'est pas un mort, pas un garçon en coma dépassé", a dit le leader centriste.

"Ce qu'on voit, c'est un vivant, un vivant blessé, désarmé, mais quelqu'un qui n'est pas un mort prolongé, ce n'est pas de l'acharnement thérapeutique, je crois d'ailleurs qu'il ne reçoit pas des soins d'acharnement thérapeutique", a-t-il poursuivi. "On ne peut pas abandonner quelqu'un qui est vivant, même blessé, même diminué, même handicapé", a-t-il enchaîné. "J'ai voté la loi Léonetti", a-t-il dit. "J'en parle avec beaucoup d'émotion car les plus fragiles parmi nous méritent aussi qu'on fasse attention et qu'on s'en occupe", a-t-il ajouté, se défendant d'une "opinion définitive" ou "tranchée", a-t-il encore ajouté.
.


Dernière édition par SaPa le Ven 12 Juin 2015 - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SaPa



Masculin Nombre de messages : 7160
Age : 60
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Mer 10 Juin 2015 - 22:52

Soutien du Cardinal Barbarin

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Euthanasie   Aujourd'hui à 3:03

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Euthanasie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» sondage au sujet de l'euthanasie
» LA SPA DE LA LOUVIERE A EUTHANASIE BUFFY ! Venez signer....
» Au Sénat,le débat sur l'euthanasie reprend vie
» Euthanasie : Jean Mercier jugé pour avoir aidé sa femme de 83 ans à mourir
» L'euthanasie (pour ou contre, et exposé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des sympathisants du Modem :: Actualités :: France-
Sauter vers: